Now Reading
Technologies Cloud : l’Open gagnant à terme ?
0

Technologies Cloud : l’Open gagnant à terme ?

by Cloud Guru6 novembre 2013

La vie d’un architecte Cloud est vraiment passionnante en ce moment pour peu qu’on aime la nouveauté et qu’on s’intéresse à l’impact des technologies sur les organisations, les compétences et les façons de travailler.

Tout bouge avec l’irruption rapide de nouvelles technologies et de nouvelles façons de faire à tous les niveaux : de l’infrastructure (SDN, stockage object…), aux architectures applicatives (cloud-centric,…), en passant par de nouveaux gestionnaires d’hyperviseur (Openstack,…), de nouveaux middlewares (noSQL,…), de nouvelles façons de les consommer (plates-formes de PaaS dont le très prometteur Bluemix basé sur CloudFoundry…), de nouveaux modes de delivery (public, hybride,…), de nouvelles façons de travailler (DevOps,…) et j’en passe.

Ces nouvelles technologies et façons de faire déclenchent plus ou moins d’enthousiasme ou d’aversion. Il faut dire qu’elles ouvrent des perspectives fascinantes mais bousculent aussi énormément les habitudes conceptuelles, culturelles et vont jusqu’à remettre en cause le métier de l’entreprise.

Un constat pour l’architecte en charge de définir une stratégie de Cloud: on en est encore qu’aux premiers stades d’adoption du Cloud, l’écosystème est en plein ébullition et il est donc dur de savoir quelle technologies seront pérennes à terme. Autre constat, la portabilité n’est pas encore mûre et même au niveau de l’IaaS le plus simple, les choses « collent » plus qu’on ne le voudrait.

Le choix d’un vendeur et/ou d’une technologie n’est donc pas neutre et sans risque mais les gains d’une démarche Cloud poussée au bout de sa logique sont si énormes qu’on se sent obligé d’y aller, et dès maintenant.

Peut-on trouver quelques critères pour s’orienter ?

Des critères tels que, par exemple, la pérennité des vendeurs, l’adéquation aux besoins selon la trajectoire d’adoption pressentie (évolutive/disruptive), la capacité à mettre en œuvre des démarches DevOps permettent de faire un tri.

On peut aussi rechercher les standards émergents en faisant le pari qu’ils seront le gage à terme d’interopérabilité, de coûts moins élevés, d’écosystèmes florissants et donc pérennité. C’est l’approche que semble prendre une bonne partie du marché en s’intéressant à des technologies open source telles qu’Openstack.

Grâce à son expérience dans des projets similaires (Linux, Apache,…), IBM pense également que la dynamique de l’écosystème Openstack est telle qu’Openstack est devenu un standard de-facto malgré sa jeunesse. C’est la raison pour laquelle IBM a décidé de standardiser la couche IaaS de toutes ses offres sur cette technologie.

Ce qui est vrai pour Openstack au niveau IaaS se retrouve sur d’autres couches et technologies cloud, à tel point qu’il est légitime de penser qu’une architecture cloud ouverte est en train d’émerger. Cette « Open cloud architecture » est décrite en détail sous ce lien.

article5_1

De part sa largeur de vue, et les dynamiques sous-jacentes qu’elle représente, c’est un « must-read » pour tout architecte devant s’orienter dans des choix technologiques.

Enfin, quand bien même on aurait misé sur le mauvais cheval à long terme, rappelons-nous que l’essentiel des gains d’une démarche de Cloud sont liés à la transformation de l’entreprise (voir Pousser le Cloud privé au bout de sa logique : un potentiel énorme ). Une technologie non pérenne qui aurait permis de se mettre en route et commencer à changer la culture de l’entreprise pour exploiter le paradigme Cloud n’est pas complètement un mauvais choix.

Dominique Lacassagne
Dominique est responsable technique du Cloud pour la division logicielle d’IBM France. A ce titre il a participé à de nombreux projets de Cloud dans différentes industries et a développé une expertise sur la transformation du datacentre. Il a quinze ans d’expérience dans les métiers de l’IT au sein de startups et de grandes entreprises. Son expérience de la production informatique lui permet d’appréhender avec pragmatisme les opportunités apportées par les nouvelles technologies et d’en tirer au mieux les bénéfices. Il a participé aux travaux de normalisation du Cloud.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?