Now Reading
Technologie : la France avance, mais il reste des efforts à fournir
0

Technologie : la France avance, mais il reste des efforts à fournir

by Cloud Guru24 octobre 2019

Mazars a réalisé un état des lieux de la transformation numérique et de la technologie auprès de 600 décideurs et dirigeants dans 6 pays : Chine, France, Allemagne, Inde, Royaume-Uni et États-Unis.

L’étude « Comment prendre le virage technologique ? » évalue leurs niveaux de connaissance mais aussi les taux d’adoption et d’investissement de leur organisation concernant 5 innovations technologiques majeures : l’intelligence artificielle (IA), l’automatisation des processus robotiques (RPA), l’Internet des Objets (IoT), la blockchain et l’ERP (Enterprise Resource Planning).

Chiffres clés France :

  • En France, seule la moitié des dirigeants (53%) estime avoir une bonne connaissance des 5 technologies étudiées, contre 79% en Chine et 71% en Allemagne
  • 60% des décideurs français pensent que ces technologies auront des impacts transformatifs sur notre façon de travailler
  • Seuls 28% des répondants français comptent augmenter leur budget IT de + 10% pour investir dans ces innovations, contre 52% des Indiens et 49% des Chinois

Près de deux tiers des dirigeants (63%) déclarent connaître les cinq technologies. L’IA est celle qui leur est la plus familière, tous pays confondus (71%). Elle est suivie de près par l’Internet des Objets (69%).

Les dirigeants chinois sont ceux qui ont la plus forte connaissance des cinq technologies (79%), suivis par l’Allemagne (71%), l’Inde (69%), et les Etats-Unis (64%). La France (53%) et le Royaume-Uni (44%) arrivent en queue de peloton.

C’est en Inde que les dirigeants (52%) sont les plus enclins à augmenter les budgets qu’ils consacrent à ces cinq technologies ; la France (28%) et le Royaume-Uni (20%) sont les plus réticents.

En termes d’adoption, la Chine et l’Inde font figure d’exceptions, avec respectivement 87% et 83% des répondants indiquant qu’ils sont au moins en train de procéder à l’analyse comparative des cinq technologies. En revanche, ils sont plus de 50% au Royaume-Uni et 35% en France à déclarer qu’aucun de leurs projets actuels n’y a recours.

L’assurance et l’industrie arrivent en tête des secteurs où l’adoption des 5 technologies est la plus forte. Respectivement, 20 % et 19 % des répondants travaillant dans ces secteurs déclarent qu’elles ont déjà été mises en œuvre et transforment à la fois leur business model et leur activité. Pour ces deux secteurs, souvent en première ligne face aux disruptions technologiques, les résultats démontrent la détermination des décideurs à garder une longueur d’avance. En revanche, 50% des répondants du secteur public indiquent que « rien ne se passe » concernant ces cinq technologies.

Pour en savoir plus :
> Découvrir l’étude du cabinet Mazars

 

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.