Now Reading
Syntec : l’Industrie française en retard, le marché IT en forme
0

Syntec : l’Industrie française en retard, le marché IT en forme

by Cloud Guru18 novembre 2016

Après une étude Percy Miller dont nous avons parlé ici même la semaine dernière, annonçant une progression du marché IT de 2% en 2016, c’est le Syntec qui livre cette fois ses chiffres. Selon ces derniers, relayés par distributique, le marché IT enregistre en 2016 une progression. Extraits :

Le syndicat patronal qui regroupe près de 80% des éditeurs, des ESN et des sociétés de conseil présents sur le marché français a constaté une hausse de 2,8% des facturations dans le secteur (tous les chiffres proviennent d’IDC France). Elles représentent ainsi 52 Md€. […] Ainsi, le syndicat anticipe une hausse de 3% pour l’an prochain, largement supérieure à la moyenne en Europe de l’Ouest (+1,2%). […]

Chaque marché est en outre en progression. Pour les ESN, qui représentent 61% du secteur en valeur, les facturations sont en hausse de 2,5%. Les éditeurs (22% du secteur) voient quant à eux leurs revenus progresser de 3,5%. Enfin, les sociétés de conseil affichent pour leur part une croissance de 2,8%. Pour l’an prochain, le Syntec et IDC estiment que ces trois secteurs rencontreront des hausses respectives de 2,6%, 4% et 3,2% de leurs facturations.

Cette relative bonne santé du marché IT s’explique tout simplement par les besoins accrus des entreprises en matière de transformation numérique.

Pour autant, le même Syntec pointe le retard de l’industrie française dans le numérique, lors d’un évènement organisé le 16 novembre dont le site Distributique se fait echo. Extraits :

Les secteurs ne sont pas tous égaux face à la transformation numérique. « Si tout le monde s’accorde pour dire qu’elle est nécessaire, force est de constater que l’industrie accuse aujourd’hui un certain retard par rapport au secteur tertiaire, tiré notamment par les banques et la finance », déclare Pascal Brier, vice-président du Syntec Numérique, lors d’un évènement organisé par le syndicat le mercredi 16 novembre à la Maison de la Mutualité. Et pour preuve, seules 38% des entreprises industrielles ont entamé une initiative de transformation numérique contre 77% dans les domaines de la banque, de la finance et des assurances. Pire encore, 59% d’entre elles n’ont même pas entamé de phase de réflexion.

Il y a pourtant de nombreux axes à développer. « Nous voyons aujourd’hui arriver de très nombreuses innovations dont les robots, la réalité virtuelle, l’IoT, le big data ou encore l’impression 3D qui ont une véritable légitimité dans le monde de l’industrie. Nous constatons toutefois que les entreprises peinent à s’engager dans cette voie », explique Pascal Brier. C’est pourquoi le Syntec Numérique va pousser auprès des autorités publiques 10 propositions censées accélérer l’accès des industries à la transformation numérique. Les plus marquantes concernent surtout l’écosystème, la fiscalité et la formation.

 

Pour en savoir plus :
> L’article du site distributique
> L’article du monde informatique

Pour nous contacter sur ce sujet :

Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (facultatif)

Votre entreprise (obligatoire)

Votre demande

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?