Now Reading
Un supercalculateur pour l’IA française
0

Un supercalculateur pour l’IA française

by Cloud Guru9 janvier 2019

Le gouvernement a signé hier le marché d’acquisition de l’un des supercalculateurs les plus puissants d’Europe.
Il est notamment destiné à la stratégie nationale de recherche en intelligence artificielle.

Installé début 2019 au centre de calcul IDRIS du C.N.R.S. sur le plateau de Saclay et financé par GENCI, ce supercalculateur d’une puissance de calcul supérieure à 14petaflops /s (14 millions de milliards d’opérations par seconde) étendra les modes d’utilisation classiques du calcul à haute performance à de nouveaux usages pour l’Intelligence artificielle. Il comportera plus d’un millier de processeurs spécialisés, appelés G.P.U..

L’acquisition de ce nouveau supercalculateur s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de recherche en intelligence artificielle, présentée par le gouvernement fin novembre 2018 et qui vise à faire de la France le leader européen de la recherche en intelligence artificielle. […]

Plus généralement, cette acquisition est un élément important de la stratégie nationale d’infrastructures de calcul intensif. Elle doublera les moyens de calcul disponibles pour la simulation numérique qui, au-delà de l’intelligence artificielle, présente une importance majeure pour la plupart des champs scientifiques et pour des domaines aussi divers que l’aéronautique, l’automobile, l’énergie, la simulation du climat et la prévision météorologique, les matériaux, la biologie et la santé, la sécurité et la défense…

La stratégie nationale d’infrastructures de calcul intensif est articulée avec la stratégie européenne. Dans ce cadre la France prévoit de se porter candidate à l’horizon 2022 à l’hébergement d’une des machines européenne de calcul dite exascale (1 milliard de milliard d’opérations par seconde) cofinancée par la Commission européenne dans le cadre de l’entreprise commune Euro-H.P.C. qui regroupe la commission européenne et 25 pays. Il s’agira d’un investissement de plus de 320 millions d’euros dont la moitié contribuera à l’intelligence artificielle.

Pour en savoir plus :
> le communiqué du ministère de la recherche et de l’innovation

 

Vous souhaitez nous soumettre un article pour publication ou avez besoin d’assistance pour en écrire un ou plusieurs ? Contactez nous ci-dessous pour en discuter !

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.