Now Reading
RH : un point sur le stress et la QVT en Europe
0

RH : un point sur le stress et la QVT en Europe

by Cloud Guru28 mars 2018

ADP publie les résultats de son étude annuelle « Workforce View in Europe 2018 ».
The Workforce View in Europe 2018 se présente comme un baromètre indispensable pour mesurer l’état d’esprit des salariés puisque l’enquête a été menée auprès d’environ 10 000 personnes en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, au Royaume-Uni et en Suisse. En mettant l’accent sur les sujets les plus pertinents du moment, y compris l’automatisation, les compétences, le travail indépendant, la productivité et l’égalité, notre enquête se révèle essentielle à qui désire centrer ses efforts sur la construction d’une ressource plus humaine.

L’étude a été menée par Opinion Matters, une agence indépendante, pour le compte d’ADP, durant l’été 2017. L’échantillon était composé de 9 908 adultes actifs dans huit pays européens : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse.

Au sein de ce rapport riche d’enseignements, nous avons choisi de mettre en avant l’aspect bien être et QVT (qualité de vie au travail).
Voici quelques constatations issues du rapport :

On a tendance à oublier que le stress, partie intégrante de la vie professionnelle, peut entraîner de graves problèmes pour les employeurs, y compris une productivité réduite, un moindre engagement et un absentéisme accru. Il est donc préoccupant que près d’un salarié européen sur cinq (18 %) affirme souffrir quotidiennement du stress, soit une hausse de 5 % en un an. Plus préoccupant encore, trois salariés européens sur dix (30 %) se sentent tellement stressés qu’ils envisagent de changer d’emploi, un chiffre qui atteint les 37 % chez les moins de 35 ans.

Le pays le plus stressé est la Pologne où plus d’un quart (27 %) des salariés affirment souffrir quotidiennement du stress, suivis par 20 % des salariés français et britanniques. Cependant, les Italiens sont les plus nombreux à affirmer que le stress les incite à chercher un nouvel emploi (40 %), deux fois plus qu’aux Pays-Bas et en Suisse (20 %). Les Pays-Bas semblent avoir le moins de problèmes de stress, avec seulement un salarié sur dix (10 %) déclarant se sentir stressé chaque jour.

Un regard sur des données démographiques spécifiques révèle que le stress semble diminuer à mesure que les salariés vieillissent, avec plus d’un tiers (37 %) des 16-24 ans qui envisagent de changer de poste en raison du stress, contre seulement 17 % des 55 ans et plus. Les femmes semblent souffrir plus souvent du stress, avec presque une sur cinq (19 %) déclarant se sentir stressée chaque jour, contre 16 % de leurs collègues masculins.

Le Bien-être mental négligé par les employeurs

Le stress n’est qu’un aspect du bien-être mental. Beaucoup d’autres peuvent avoir une incidence sur le rendement, l’engagement et la motivation au travail. Mais combien d’employeurs prennent des mesures pour encourager une approche proactive de la santé mentale au travail ?

Les résultats suggèrent qu’il reste du chemin à faire, avec 14 % des personnes interrogées estimant que leur entreprise ne s’intéresse pas du tout à leur bien-être mental, et un peu plus d’un tiers (34 %) qu’elle s’y intéresse peu (entre un et quatre sur une échelle de dix points.) Près de la moitié (46 %) pensent que leur employeur s’y intéresse (un score entre six et dix), alors que 6 % seulement affirment que leur employeur est «très intéressé ».
Une analyse des scores moyens montre que les attitudes varient considérablement en Europe, culminant à 6,14 aux Pays-Bas (où les salariés sont les plus susceptibles de penser que leur entreprise s’intéresse à leur bien-être mental) et passant à 3,87 en Pologne, un chiffre bien en dessous de la moyenne européenne qui est de 5,47. Près d’un tiers des salariés polonais pensent que leur bien-être mental n’intéresse pas leur employeur,
presque cinq fois plus que leurs homologues aux Pays-Bas et en Suisse (7 %).

Fait intéressant, les salariés âgés pensent que leur employeur ne se soucie pas de leur bien-être mental (16 % des plus de 55 ans) contre 11 % des plus jeunes.

Pour en savoir plus :

> Le livre blanc Workforce View in Europe 2018

> Le livre blanc QVT Cloud Guru

 

Vous souhaitez nous soumettre un article pour publication ou avez besoin d’assistance pour en écrire un ou plusieurs ? Contactez nous ci-dessous pour en discuter !

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?