Now Reading
SoftLayer, la nouvelle ère du nuage chez IBM
0

SoftLayer, la nouvelle ère du nuage chez IBM

by Cloud Guru5 décembre 2013

Le 9 juillet 2013, IBM a annoncé la finalisation de l’acquisition de SoftLayer Technologies Inc, la plus grande société à capitaux privés sur le marché mondial des fournisseurs d’infrastructure Cloud, basée à Dallas au Texas. Mais quels sont les impacts de cette acquisition pour IBM, quelle en est la stratégie et le positionnement sur son portefeuille d’offres IBM SmartCloud ?

Quelle est la stratégie d’IBM autour de cette acquisition ?

IBM est déjà très présent sur le marché du IaaS public avec les solutions SmartCloud Enterprise et SmartCloud Enterprise +, performantes, robustes et OpenStack.

En premier lieu, on peut dire que l’acquisition de SoftLayer est un message fort envoyé sur le marché, et conforte la volonté d’IBM d’être leader, avec notamment, un revenu cible de plus de 7 Milliards de dollars en 2015.

Par ailleurs, SoftLayer va apporter à IBM un modèle plus flexible sur un marché qui évolue très vite.

Cette acquisition permet ainsi à IBM de renforcer son portefeuille IBM SmartCloud avec une solution IaaS hybride parfaitement adaptée aux applications Cloud natives, d’accélérer la pénétration du Cloud dans les entreprises et de donner une réponse encore plus riche au marché des « Digital Entreprises ». En effet, leurs nouveaux projets sont généralement axés sur les domaines de la Mobilité, de la Sécurité, du Social Media, du Big Data, du Business Analytics, du Gaming… avec pour ambition de créer ou de changer leur business model en portant de plus en plus leurs activités sur le web.

SoftLayer en quelques chiffres

SoftLayer, c’est un des leaders mondiaux du Cloud avec :

  • 21 000 clients dans 140 pays
  • 100 000 serveurs déployés
  • 685 employés dans le monde
  • 13 datacenters (dont un à Amsterdam)
  • 17 Points Of Presence, réseau privé entre les datacenters de SoftLayer

SoftLayer, une solution IaaS hybride 3 en 1 !

L’un des atouts principaux de SofLayer est de proposer une solution de Cloud IaaS Hybride totalement intégrée avec une facturation à l’heure ou au mois, qui peut se faire en quelques clics avec, par exemple, une carte de crédit.

A partir d’un portail unique, on peut provisionner automatiquement des serveurs physiques intel sans couche de virtualisation (Bare Metal), des VMs dans un Cloud Public, ou son Cloud privé.

  • Avec la solution Bare Metal on peut ainsi disposer d’un nombre très important de configurations matérielles serveur, réseau, de stockage et de sécurité, qui offrent un fort niveau de personnalisation. On dispose de configurations avec de fortes capacités de calcul et de traitement des informations, adaptées aux solutions HPC, Big Data et Business Analytics.
    Par ailleurs, pouvoir disposer d’une configuration dédiée et sur mesure en 1 à 4 heures, via un portail web, avec une facturation à l’heure ou au mois, sont des avantages considérables quand on sait qu’il faut déjà plusieurs semaines lorsque l’on passe par un circuit de commande classique !
  • La solution Cloud Public se différencie, entre autres,  par la possibilité pour le client de connecter son réseau d’entreprise pour éviter le risque que ses serveurs soient visibles sur le web. Rappelons que la mise à disposition d’une VM n’est que de 5 à 15 minutes.
  • La solution Cloud Privé est très innovante car elle permet :
    • de disposer de solutions dédiées personnalisées dans les conditions du Cloud Public, à savoir sans engagement, avec une facturation à l’heure ou au mois,
    • un délai de mise en œuvre initial de quelques heures ou de quelques jours alors qu’il faut habituellement plusieurs semaines voire plusieurs mois pour créer un nouveau Cloud privé personnalisé
    • la mise à disposition d’une VM de 5 à 15 minutes

Pour résumer, SoftLayer c’est :

  • une facturation à l’heure ou au mois
  • un catalogue de services très riche qui permet un fort niveau de personnalisation avec un haut niveau d’automatisation en mode self-service
  • des centaines de configurations serveurs, de stockage, de réseau et de sécurité
  • un support gratuit 365/24/7 est inclus dans l’offre, alors que d’autres acteurs facturent ce service en option
  • un réseau privé entre les DataCenters, les communications inter POD étant gratuites pour le client. L’architecture réseau est triple (privé, public, management) pour répondre aux besoins des environnements distribués
  • environ 2 000 APIs accessibles, qui offrent une parfaite intégration logicielle des fonctionnalités de l’infrastructure SoftLayer avec toute application, portail cloud ou outil de service management client sans passer par le portail SoftLayer et permettent d’automatiser entièrement la gestion quotidienne de leur workload.
  • son niveau de performance reconnu par le marché

Conclusion

On comprend mieux l’intérêt de telles solutions pour tout workload portant sur des applications Cloud natives, pour des entités R&D, pour toute solutions SaaS, pour toute application web de front office… dans un modèle alliant performance, sécurité et flexibilité.

La nouvelle solution IBM SmartCloud For Social Business est déjà portée sur SoftLayer, et une centaine d’applications SaaS verront le jour dans le futur.

IBM conforte ainsi sa position dans le Cloud pour la plus grande satisfaction de ses clients.

Fabrice Pancrazi
Fabrice Pancrazi est depuis 2012 en charge du portefeuille des offres de services de Global Technologie Services pour IBM France. Son équipe a pour responsabilité le déploiement des offres mondiales d’IBM et la création d’offres locales complémentaires pour répondre aux besoins du marché français. La plupart des nouvelles offres sont aujourd’hui des solutions IBM SmartCloud de type IaaS, PaaS ou SaaS. Intégrant IBM en 2010, Fabrice a porté le business et les offres d’intégration de services autour des technologies Microsoft, géré les offres d’intégration de services de l’entité Integration Technology Services, managé l’équipe de business development des Service Product Lines d’ITS puis la ligne de service Workplace. Auparavant, Fabrice a tenu de 1992 à 2000, chez Bull France, les postes de Consultant puis manager du Centre d’Expertise Microsoft.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?