Now Reading
Infrastructures : un rapport fait le point sur la sécurité en 2018
0

Infrastructures : un rapport fait le point sur la sécurité en 2018

by Cloud Guru26 janvier 2018

NETSCOUT publie son 13ème rapport annuel sur la sécurité des infrastructures.
Le rapport couvre un large éventail de sujets, des attaques par déni de service distribué (DDoS) en passant par les grandes tendances de l’industrie telles que l’adoption de SDN / NFV et d’IPv6 aux problèmes organisationnels clés tels que les incidents, formation à la réponse, dotation en personnel et budgets. L’accent est mis sur les défis opérationnels auxquels les opérateurs de réseau font face quotidiennement face aux cyber-menaces et sur les stratégies adoptées pour les traiter et les atténuer.

« Les attaquants se sont concentrés sur la complexité cette année, tirant parti de la militarisation des appareils IoT […]. Ils ont été efficaces et la proportion d’entreprises ayant subi une perte de revenus due aux attaques DDoS a presque doublé en 2017, soulignant l’importance de la menace DDoS », a déclaré Darren Anstee, directeur de la technologie chez NETSCOUT Arbor. « Les résultats du WISR, ainsi que nos données ATLAS, démontrent pourquoi une défense multicouche intégrée du centre de données vers le cloud est nécessaire. »

MENACE: L’exploitation des objets connectés conduisent à des attaques plus fréquentes et plus complexes.

57 pour cent des entreprises et 45 pour cent des opérateurs de centres de données ont vu leur bande passante Internet saturée en raison d’attaques DDoS.

Il y a eu 7,5 millions d’attaques DDoS en 2017, selon les données de l’infrastructure ATLAS (Active Threat Level Analysis System) de NETSCOUT Arbor, qui couvre environ un tiers du trafic Internet mondial. Les répondants des fournisseurs de services ont subi davantage d’attaques volumétriques, tandis que les entreprises ont signalé une augmentation de 30% des attaques furtives de la couche application.
59 pour cent des fournisseurs de services et 48 pour cent des entreprises ont subi des attaques multi-vecteurs, soit une augmentation de 20 pour cent par rapport à l’année dernière. Les attaques multi-vecteurs combinent des inondations de haut volume, des attaques des couches d’application et des attaques d’épuisement de l’état TCP en une seule offensive soutenue, ce qui augmente la complexité de la riposte et les chances de succès des attaquants.

Les attaques DDoS réussies ont un impact opérationnel et financier plus important.

57 pour cent des répondants ont cité la réputation / dommages à la marque comme principal impact sur l’activité, les dépenses opérationnelles étant cité en seconde position.
56 pour cent ont connu un impact financier estimé entre 10 000 $ et 100 000 $, soit presque le double de la proportion de 2016.
48 pour cent des opérateurs de centres de données ont déclaré que le taux de désabonnement des clients était une préoccupation majeure suite à une attaque réussie.

 

Vous souhaitez nous soumettre un article pour publication ou avez besoin d’assistance pour en écrire un ou plusieurs ? Contactez nous ci-dessous pour en discuter !

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.