Now Reading
SAP continue sa marche vers le Cloud
0

SAP continue sa marche vers le Cloud

by Cloud Guru10 janvier 2013

Le JDN revient sur le cas de SAP, un géant qui continue sa mutation vers le Cloud. Extraits :

[…] L’avenir du logiciel se joue dans le cloud. SAP, éditeur historiquement positionné sur le marché du progiciel de gestion intégrée (ERP) a fini par le comprendre. A tel point qu’aujourd’hui il compte faire de cette activité un moteur de sa croissance et espère atteindre un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros dans le cloud dès 2015, contre 800 millions d’euros aujourd’hui.
Pour répondre à cette nouvelle ambition, SAP n’y est pas allé par quatre chemins et a privilégié une voie royale pour une entreprise (quand son niveau de trésorerie le permet) : la croissance externe. « SAP aurait pu développer des applications dans tous les domaines du cloud mais cela aurait pris trop de temps », explique Didier Mamma, directeur pour la France des activités data et technologies chez SAP.
Pourtant, SAP a bien tenté de pénétrer le marché du cloud par ses propres moyens. Dès 2007, en lançant Business ByDesign, un ERP en SaaS ciblant les PME et les entreprises du middle-market, mais qui n’a jamais véritablement percé et sur lequel, d’ailleurs, l’éditeur peine à s’exprimer en toute transparence.

[…] 2012 apparaît donc plus que jamais l’année du virage vers le cloud pour SAP, un modèle de ventes plus risqué que le on-premise en termes de prévisibilité de la récurrence des revenus. Après une série d’acquisitions pour le moins coûteuses (3,4 milliards de dollars pour SuccessFactors et 4,3 milliards de dollars pour Ariba), d’autres pourraient cependant suivre « sur des technologies ciblées », souffle-t-on du côté de SAP.

[…] Les résultats ont-ils été au rendez-vous ? Une nouvelle fois, SAP se montre plutôt discret quand il s’agit d’avancer le nombre de clients ayant franchi le pas vers ses solutions motorisées par le cloud Amazon.
« Nous n’avons pas de chiffres tangibles à communiquer. Ce que l’on peut vous dire c’est que certains pays sont plus en retard que d’autres et que c’est notamment le cas de la France par rapport aux Etats-Unis. Les clients français sont toujours un peu sceptiques par rapport au cloud, mais pas seulement par rapport aux solutions cloud de SAP. Toute chose égale par ailleurs, on constate que Salesforce a également plus de mal à pénétrer le marché français que d’autres marchés », explique Didier Mamma. […]

Pour en savoir plus :
> l’article du JDN

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?