Now Reading
SaaS ou ASP : méfiez-vous des loups
0

SaaS ou ASP : méfiez-vous des loups

by Cloud Guru2 mai 2013

Avec le développement du Cloud, et son expansion constante, la question nous est souvent posée : qu’est-ce ce qui différencie vraiment les solutions SaaS des solutions ASP ? Nous allons donner ci-après des éléments de réponses, en nous attachant à comparer 6 points : le support technique, les performances, la sécurité, les niveaux de services, l’intégration, la viabilité.

1. Support technique

article1_2Si de nombreux fournisseurs de logiciels ASP ont optimisé autant que faire se peut le processus de mise à niveau et de support technique, il n’en reste pas moins qu’une application ASP est installée sur site.

Elle reste une configuration personnalisée, paramétrée et hébergée spécifiquement pour vous. Cela signifie qu’une attention personnelle est requise pour les mises à niveau du logiciel ou même la bonne marche quotidienne des applications (par exemple « pourquoi mon fichier de paiement ne s’est-il pas correctement téléchargé ? »). Les environnements ASP ont des limites en matière d’automatisation, et imposent un minimum d’intervention humaine. C’est ici encore une différence avec une solution SaaS, où le dépannage des problèmes exige infiniment moins d’assistance, principalement car les systèmes sont plus faciles à surveiller et les problèmes à identifier. En ce qui concerne les mises à niveau, la mise à jour des logiciels est effectuée automatiquement par le fournisseur, de manière transparente, sans exiger la moindre intervention de la part des clients. Dans l’environnement SaaS, la mise à niveau est une mécanique bien huilée.

2. Performance

Le SaaS utilise peu de bande passante et fonctionne plus rapidement car les solutions SaaS sont entièrement conçues en vue d’une utilisation dans les navigateurs Web ce que préfèrent la plupart des professionnels de l’informatique. Les solutions SaaS n’utilisent pas d’outils tiers pour reproduire les écrans pixel par pixel, processus qui ralentit énormément le temps de traitement. Si les différences de vitesse sont toujours notables, les problèmes de performance sont plus significatifs lorsque les utilisateurs veulent accéder, de différents endroits, à l’application, à des moments de pic de circulation des données (reporting de fin de mois, par exemple) ou lorsqu’ils veulent utiliser l’application sur leur appareil ou tablette mobile. Si la vitesse et la réactivité sont des critères importants pour vous, le SaaS a des atouts pour vous plaire.

3. Sécurité

Solution ASP ou SaaS : tout le monde se pose la même question : « mes données sont-elles en sécurité ? ». Cette question est essentielle car la réponse varie selon le fournisseur. La sécurité des données est primordiale et le SaaS possède un avantage distinct. Pour assurer la sécurité des données, il faut investir suffisamment (et massivement) dans la sécurité du réseau, le chiffrement, les droits d’accès, l’évolutivité de l’architecture et la main-d’œuvre expérimentée afin que les systèmes soient correctement mis en œuvre et surveillés. Les fournisseurs SaaS bénéficient d’économies d’échelle ; le coût de l’exploitation d’une infrastructure et de fonctions sûres peut être réparti sur l’ensemble des clients puisqu’elles sont exécutées sur le même système. Ce principe est contraire à l’ASP, où configuration et investissement individualisés sont requis pour chaque client. C’est l’une des raisons les plus importantes qui expliquent pourquoi certains professionnels préfèrent le SaaS à l’ASP.

4. Niveaux de service

article1_1En ce qui concerne les niveaux de service, deux unités de mesure comptent : le RTO (Recovery Time Objective) et le RPO (Recovery Point Objective). Si ces critères ne sont pas habituellement associés à la trésorerie, ils constituent des objectifs cruciaux pour votre service informatique. Le RTO indique le délai qu’il vous faudra attendre pour être à nouveau opérationnel à 100 % après une interruption de service. Le RPO indique la quantité des données que vous pouvez perdre pendant que vos systèmes sont en panne. En matière de trésorerie, la rapidité et la disponibilité sont vitales. À cet effet, les fournisseurs SaaS proposent des configurations parallèles à différents emplacements géographiques. Ces configurations assurent une redondance complète garantissant des points de défaillance multiples (ce qui signifie que plusieurs défaillances doivent se produire en parallèle pour engendrer un problème sérieux). C’est une différence clé par rapport à l’ASP, qui présente généralement un seul point de défaillance, rendant les temps morts plus susceptibles de se produire.

5. Intégration

Les systèmes SaaS s’intègrent facilement aux autres systèmes SaaS. La configuration Cloud rend la connexion des plateformes beaucoup plus simple. Les technologies Web existent pour prendre en charge la connexion de solutions SaaS en coulisse plutôt que de servir d’interface de fichier (vous vous souvenez de l’époque où l’on utilisait des fichiers .csv pour transférer des données entre les systèmes ERP et les systèmes de trésorerie, et inversement ?). Ainsi, par exemple, les portails commerciaux, les outils d’analyse et les fournisseurs de données fonctionnant en mode SaaS peuvent tous s’intégrer (plutôt que de se contenter d’interfacer) au système de trésorerie de manière totalement transparente pour l’utilisateur. Dans un environnement ASP, non seulement l’utilisateur intervient, mais aussi votre équipe informatique. Avec le SaaS, toute l’intégration se déroule en coulisse.

6. Viabilité

Les solutions SaaS dominent toutes les industries. Les développeurs logiciels ne travaillent pas à des solutions sur site ou ASP – ils développent des solutions SaaS. Le concept de «partiellement SaaS» n’a pas de sens. Pas plus que de migrer vers le SaaS. Les systèmes doivent être reconstruits intégralement à l’aide de nouvelles technologies. En fin de compte, les systèmes ASP deviennent obsolètes et sont remplacés par des solutions SaaS plus récentes. La question de la viabilité des solutions ASP est posée clairement et les utilisateurs de ces solutions doivent se préparer aux conséquences.

Alors, comment repérer le loup dans la bergerie?

Heureusement, il est plus facile de faire la différence entre ASP et SaaS que vous ne le pensez. Pour découvrir les quelques signes qui ne trompent pas, cliquez ici.

Si vous souhaitez découvrir l’offre de Kyriba qui propose une solution de gestion de trésorerie 100% Cloud ainsi que de nombreux livres blancs et témoignages clients, suivez ce lien : http://bit.ly/1820EOA

Emmanuel Quentin
Emmanuel Quentin est VP Global Marketing Produit chez Kyriba. Ancien Trésorier, il a une forte connaissance fonctionnelle du monde de la trésorerie et de la gestion des risques financier. Mais au-delà de l’aspect fonctionnel, Emmanuel a une forte maîtrise du monde du Cloud et du SaaS en particulier.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?