Now Reading
R2I : la Révolution Industrielle Informatique – Les fondamentaux
0

R2I : la Révolution Industrielle Informatique – Les fondamentaux

by Cloud Guru16 janvier 2013

nauges_16012013_voiture1Il y a un peu plus de deux ans, j’avais publié sur mon blog un texte qui annonçait la Révolution Industrielle Informatique (R2I). Aujourd’hui, au début de cette année 2013, les évolutions de l’industrie et du marché informatique ont confirmé, pour l’essentiel, les tendances annoncées. La R2I a débarquée, et le Cloud Computing en est l’un des composants majeurs. Ce premier texte présente les fondamentaux de cette R2I ; il sera suivi d’autres billets mettant l’accent sur les infrastructures et les usages dans un monde R2I.

2013 : l’aube d’une révolution

nauges_16012013_titreL’informatique d’entreprise est née il y a un peu plus de 50 ans avec l’arrivée du premier ordinateur de gestion universel, l’IBM 360, ancêtre des grands serveurs série Z actuels.
Ces 50 années ont permis la croissance de cette première génération informatique, qui corrrespond à l’ère «pré-industrielle». Chaque entreprise construisait sur mesure ces centres de calcul, mettait en œuvre des logiciels ou des ERP sur mesure, et proposait à ses collaborateurs un PC «master» construit sur mesure, avec son propre jeu spécifique d’applications.

L’aube se lève sur la Révolution Industrielle Informatique. les méthodes et démarches industrielles vont progressivement s’imposer et la dimension «artisanale» des Systèmes d’Information existants va laisser la place à des solutions industrielles. Tous les composants d’un Système d’Information sont impactés par cette R2I. Je ne crois pas avoir rencontré, dans ma longue carrière en informatique, une rupture aux impacts aussi forts.

Une bonne nouvelle pour les «clients» entreprise

nauges_16012013_voiture2Automobile, transport aérien, énergie électrique…. Chaque fois qu’un secteur d’activité c’est industrialisé, les clients en ont tiré de nombreux avantages en termes de coûts, de fiabilité et de choix. Le musée de l’automobile de Mulhouse contient des merveilles, et en particulier des modèles uniques des premières générations de voitures, toutes fabriquées sur mesure pour répondre aux exigences spécifiques de leurs «riches» propriétaires. Cette voiture électrique avait été construite en 1931 pour Ettore Bugatti pour se déplacer dans son usine.
Un exemplaire de la Ford T, première véritable voiture industrielle, circule encore sur le circuit du musée de Mulhouse, bel hommage à la fiabilité de cette voiture !

nauges_16012013_voiture3En s’industrialisant, l’informatique des années 2010 – 2020 ressemblera probablement plus à une Ford T qu’à une Bugatti, mais c’est le faible prix à payer pour avoir, enfin, une informatique d’entreprise qui fonctionne, fiable, modulaire et économique.

Quels impacts de cette R2I pour les fournisseurs

Une bonne nouvelle pour la demande signifie souvent une mauvaise nouvelle pour l’offre ! C’est l’envers de la médaille de l’industrialisation : si les entreprises dépensent moins pour des solutions informatiques plus fiables, cela veut dire que les fournisseurs vont… vendre moins. Fournisseurs de PC, de serveurs, de réseaux, d’ERP, SSII… toutes les familles de fournisseurs informatiques doivent se poser la question de leur avenir dans un monde de plus en plus industriel.
L’une des raisons pour laquelle j’ai accepté avec plaisir de collaborer à ThoughtsOnClouds, créé par IBM, c’est que je suis frappé par l’importance des investissements réalisés par cette grande société pour prendre à temps le virage du Cloud Computing.

Rapide retour sur le musée de l’informatique de Mountain View en Californie : c’est aussi un… cimetière de vieilles gloires de l’informatique qui n’ont pas su s’adapter. Burroughs, Control Data, Commodore, Digital Equipment, Compaq, Data General, Tandy, Wang,.. la liste est longue de ces «cadavres» informatiques. J’ai aussi un «petit faible» pour ce musée, car on y retrouve partout ce symbole «révolution» que je peux facilement transformer en logo de mon entreprise, Revevol, Revolution- Evolution !

De l’intégration à l’agrégation

nauges_16012013_pneusDans l’industrie automobile, elle est terminée l’époque où tous les éléments d’une voiture étaient spécifiques, fabriqués sur mesure ; on utilise maintenant des composants standards et interchangeables. Aujourd’hui, je peux choisir chez un revendeur automobile les pneumatiques de remplacement pour ma voiture parmi de nombreuses marques, qui respectent toutes des dimensions standards. Demain, ce sera aussi le cas dans un monde informatique industriel. Si je ne suis pas satisfait d’un composant, logiciel ou matériel, je pourrai le remplacer par un autre, qui ne sera pas obligatoirement proposé par le même fournisseur
Le métier d’intégrateur sera progressivement remplacé par celui d’agrégateur, capable de proposer toute une palette de composants interchangeables.

En résumé, cette Révolution Industrielle Informatique, c’est :

  • Une excellente nouvelle pour les entreprises dont les responsables informatiques sauront tirer parti de cette révolution.
  • Une bonne nouvelle pour les fournisseurs de solutions qui seront capables d’anticiper cette révolution.
  • Une mauvaise nouvelle pour les fournisseurs de solutions qui feront l’autruche devant cette révolution.

Louis Naugès
Depuis plus de 30 ans, Louis Naugès aide les entreprises à mettre en œuvre les solutions innovantes du monde de l’informatique.
Avec Revevol, créé en 2007 et présent dans plus de 10 pays, il accompagne les entreprises dans leur migration vers le Cloud Computing, les solutions SaaS, Software as a Service, prise en compte de la mobilité et des attentes des «digital natifs». Il est le père du concept de R2I, Révolution Industrielle Informatique, la plus profonde mutation que le monde de l’informatique ai jamais connu.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?