Now Reading
Pousser le cloud privé au bout de sa logique : un potentiel énorme
0

Pousser le cloud privé au bout de sa logique : un potentiel énorme

by Cloud Guru10 octobre 2014

article3_2

Il y a quelques semaines, j’ai travaillé sur un appel d’offre Cloud qui disait ceci en essence : « nous avons besoin de réduire nos coûts de production de 30% et nous pensons que seule une démarche de Cloud peut le permettre. Alors, prenez tout notre existant, passez-le à la moulinette magique qu’est le Cloud et surtout ne changez absolument rien à notre façon de faire. ».

Ce type d’appel d’offre abondait il y a 2 ans et se fait beaucoup plus rare. Je crois en fait que celui que j’ai traité cet été était le dernier de son espèce. Tant mieux. C’est le signe que le sujet « Cloud » mûrit. On a dépassé depuis quelques temps le domaine du magique pour revenir à la réalité : obtenir des gains substantiels implique un minimum d’effort.

Le Cloud est en fait un moyen privilégié de revisiter les façons de faire, et, en ce sens, une démarche de Cloud est un vrai projet de transformation.

J’ai travaillé il y a peu à la mise en place d’un Cloud dans une grande entreprise française. Ce Cloud permet de déployer des topologies applicatives complètes (middleware et code applicatif inclus), prêtes à l’emploi en environ 2h30. Ce Cloud met en œuvre de l’outillage « DevOps » et prend en compte toutes les bonnes pratiques développées au cours des ans dans les filières de développement produisant les applications.

article3_1

Il s’agit de la première itération de ce Cloud et le processus de déploiement complet prend 5 jours sur les environnements de préproduction et production à cause d’un certain nombre d’étapes manuelles liées à l’insertion de l’application dans le SI. Une des leçons de cette première itération est de regarder comment automatiser ces dernières étapes manuelles ou…regarder si on peut travailler autrement.

Ces 2h30 ou 5 jours sont à comparer aux 8 mois minimum qu’il fallait précédemment pour arriver au même résultat.

Le Cloud a été un détonateur au sein de cette entreprise. Devant un changement d’une telle magnitude, voir c’est croire, et la disponibilité d’un démonstrateur concret n’a pas de prix. Au fil des semaines, les équipes se sont succédées pour voir de leurs yeux ce qui semblait encore inimaginable il y a peu. Et finalement, après quelques mois, le sujet Cloud a été promu au rang de moyen de transformation stratégique au sein de l’entreprise.

Dans ce type de démarche, l’outillage mis en œuvre est important car tout le monde n’est pas capable de gérer des pools de ressources mixtes x86/Power ou encore de faire le pont entre le Développement et les Opérations (démarche « DevOps »). Mais l’essentiel, de l’aveu d’un des responsables, a été la prise de conscience à tous les niveaux du potentiel d’une démarche de Cloud poussée au bout de sa logique.

Une démarche de Cloud qui, au-delà de l’automatisation de la fourniture d’infrastructure, se penche sur les processus de bout en bout et notamment sur l’interface DevOps, permet de complètement repenser sa façon de travailler. Les impacts sont énormes et touchent l’organisation, les processus, les compétences et, in fine, la proposition de valeur de l’entreprise.

Dominique Lacassagne
Dominique est responsable technique du Cloud pour la division logicielle d’IBM France. A ce titre il a participé à de nombreux projets de Cloud dans différentes industries et a développé une expertise sur la transformation du datacentre. Il a quinze ans d’expérience dans les métiers de l’IT au sein de startups et de grandes entreprises. Son expérience de la production informatique lui permet d’appréhender avec pragmatisme les opportunités apportées par les nouvelles technologies et d’en tirer au mieux les bénéfices. Il a participé aux travaux de normalisation du Cloud.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?