Now Reading
Oracle s’engage avec force vers le Cloud
0

Oracle s’engage avec force vers le Cloud

by Cloud Guru25 juin 2015

A la suite de ses derniers rapports financiers trimestriels indiquant de petits (mais à croissance rapide) revenus Cloud-connexes, Oracle a annoncé l’expansion de sa plate-forme Oracle Cloud, confortant son virage rapide vers le Cloud.

Les services Cloud d’Oracle sont étendus et incluent SaaS, PaaS, IaaS, etc. Les nouveaux services les plus notables concernent la base de données, le stockage, l’intégration et la mobilité. Et le CEO, Larry Ellison a averti la concurrence : « Oracle est la seule entreprise sur la planète qui peut fournir une suite complète, intégrée, basée sur des standards, à chaque niveau du Cloud. Ces avantages technologiques nous permettent d’être beaucoup plus rentable que nos concurrents « .

Selon Saugatuck, Oracle dispose d’un portefeuille large d’offres Cloud existantes ou potentielles, mais il doit faire face à une concurrence plus importante qu’il n’y paraît.
Oracle a une énorme base installée de revendeurs, mais avoir un large portefeuille ne va pas nécessairement stimuler les ventes de Cloud ​​assez vite pour contrer la montée en puissance de concurrents établis comme Amazon, ou l’émergence dans le Cloud de marques comme Microsoft.
Oracle le sait, et se transforme donc en un fournisseur de Cloud d’entreprise « agressif ».

Pourquoi est-il ainsi ?

Tout d’abord, l’évolution d’Oracle vers le Cloud est la reconnaissance que le Cloud est maintenant un courant dominant. Il y a peu de fournisseurs IT (par exemple, HP, IBM, SAP) qui intègrent une base de clientèle large et diverse comme le fait Oracle. Le nouveau positionnement vise à non seulement reconnaître que le Cloud est la tendance dominante, mais aussi qu’Oracle a un avantage sur ses rivaux.

Ceci du fait de son offre disposant de tous les composants nécessaires pour faire fonctionner un centre de données Cloud, et des services nécessaires pour aider à le mettre en place et l’exploiter, le tout à des prix inférieurs à ses principaux concurrents Cloud (par exemple, Amazon, Microsoft).

Deuxièmement, Oracle sait qu’il doit développer et accroître ses revenus basés sur le Cloud rapidement grâce à une action agressive. La société affirme qu’elle offre (ou offrira bientôt) tous les produits à la fois sur site et dans le Cloud, avec 100 pour cent de compatibilité ascendante entre l’installation sur site et le Cloud. La société bombe le torse avec un modèle agressif, mélange de récompenses pour les clients et les équipes de vente à travers la vente de «crédits Cloud» qui offriront des remises aux clients sur les licences de logiciels traditionnels et l’entretien, tout en promettant des commissions élevées pour les revendeurs. Ses prix de services de stockage et d’archivage sont fixés à dix pour cent du plus bas coût d’Amazon, Glacier. […] Ellison a également noté qu’Oracle prévoit de vendre 50 à 100 pour cent de plus de SaaS et PaaS que Salesforce.com dans FY2016. Oracle propose également des services pour aider la transition de ces clients vers le Cloud.

Traduction partielle d’un article du blog américain Saugatuck
> lire la version complète en anglais

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?