Now Reading
OpenStack, à la conquête de l’Europe ?
0

OpenStack, à la conquête de l’Europe ?

by Cloud Guru30 mai 2013

article2_1Initialisé courant 2012 via les premiers projets européens et de nombreux événements autour de l’OpenStack, je constate une formidable accélération de la pénétration de cet écosystème Cloud open-source dans notre « vieille » Europe.

Ayant déjà engagé de nombreuses conversations sur ce thème auprès de clients et prospects pour expliciter l’engagement d’IBM dans l’écosystème OpenStack, je souhaitais vous l’illustrer concrètement via un premier exemple autour du sujet linguistique.

« Do you speak » Europe?

En effet, un des premiers facteurs clefs pour une intégration réussie en Europe est la prise en compte des diversités de langues et notamment du fait statistique que 87% des européens n’ont pas l’anglais comme langue maternelle.

Même si nous devrions pondérer ce chiffre brut par les apprentissages d’une seconde, voire troisième ou plus langue étrangère,  il n’en reste pas moins que ce sujet méritait vraiment un projet de traduction au sein de la communauté OpenStack.

Ce projet a été mené par IBM  et a permis l’intégration rapide des différents messages OpenStack traduits dans plusieurs langues européennes, pour la version Grizzly.

A ce titre l’effort de traduction est une avancée majeure en passant de 20% des messages traduits à près de 90% pour les neuf langues (Europe et Asie) incluses dans le projet.

La répartition du  niveau moyen de traduction pour chaque projet OpenStack retenu est la suivante : Nova – 91% ,Cinder – 93% , Keystone – 89% , Quantum – 90% , Glance – 76%.

article2_2

Niveau moyen de traduction en français

Au-delà de l’anglais, les cinq  langues européennes suivantes sont donc maintenant couvertes suite à cet effort de traduction : allemand, espagnol, français, italien, portugais.

On notera également, la prise en compte des langues additionnelles suivantes dans le projet mené par IBM : chinois (CN & TW), coréen et japonais.

Un petit pas pour l’OpenStack, mais un pas de géant pour l’Europe…

Ce projet a pour périmètre environ 5500 messages à traduire au sein des cinq projets OpenStack déjà cités et dans chacune des cinq langues européennes visées, soit près de 50000 messages ciblées.

Que représente cet effort rapporté à la population européenne potentielle ?

article2_3En se basant sur des statistiques démographiques et les derniers sondages de la commission européenne, on constate que l’on n’adressait qu’environ 13% de la population européenne ayant l’anglais comme langue maternelle avant ce projet, mais aujourd’hui plus de 63% de cette même population.

En d’autres termes plus révélateurs, de 60 millions à plus de 318 millions d’européens dans leur langue maternelle, soit l’équivalent de la population des Etats-Unis…

Au travers de ce projet concret, IBM  démontre de nouveau  son engagement auprès de la communauté OpenStack via un apport de ressources et d’expertise.

D’autres exemples d’engagements seront publiés dans de prochains articles sur ce blog.

Claude Riousset
Claude Riousset est « Consultant indépendant » autour des technologies de l’information. Ayant déjà accompagné de nombreuses entreprises dans les transformations de cette industrie, depuis 40 ans, il intervient aujourd’hui en tant qu’évangéliste, formateur ou consultant pour éclairer ou plus les parcours des entreprises depuis les acteurs de terrain et jusqu’au CxO. Précédemment, Claude a notamment exercé des fonctions de support, manager de projet, consultant technologique, architecte et de ‘business development’ pour IBM dans des domaines très variés dont récemment les technologies Open et le Cloud. Suivez-moi également sur Twitter @riousset, LinkedIn /riousset/ ou Slideshare /criousset/

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?