Now Reading
DSI, laissez vous convaincre par la dématérialisation
0

DSI, laissez vous convaincre par la dématérialisation

by Cloud Guru7 décembre 2015

couverture_LBESKER, expert en dématérialisation, propose un intéressant livre blanc destiné aux DAF. Il s’agit d’offrir aux directions financières les clés pour convaincre tous les acteurs de l’entreprise d’adopter la dématérialisation des factures, sur des bases parfaitement argumentées.

Voici notamment l’argumentaire destiné aux DSI :

Les cadres dirigeants et la direction ne sont pas les seules parties prenantes à convaincre. Il va sans dire que le service informatique a sa propre liste de priorités et ses propres préoccupations pour n’importe quelle nouvelle solution mise en œuvre dans l’entreprise. Si vous ne consultez pas ses membres, ou si vous ne mentionnez pas leurs besoins dans votre dossier d’analyse, votre projet ne pourra recueillir l’adhésion dont il a besoin pour progresser.

Pour parler à la direction informatique dans son langage, il vous faut d’abord comprendre son état d’esprit. S’agissant de la dématérialisation des factures fournisseurs, l’équipe informatique peut avoir des inquiétudes à différents égards.

  • Ressources : ne pas pouvoir consacrer suffisamment de main d’œuvre à la nouvelle infrastructure et à sa maintenance
  • Prévisibilité des coûts : ignorer les effets du nouveau système pour le service informatique, que ce soit à court ou à long terme
  • Brèches de sécurité : risque que la continuité opérationnelle soit compromise
  • Compatibilité et flexibilité : risque que la nouvelle solution ne fonctionne pas bien avec les systèmes de comptabilité fournisseurs existants ou futurs

Exposer les avantages du fonctionnement en mode cloud

Heureusement, ces dernières années, on a assisté à l’apparition de technologies matures comme les services dans le cloud et les solutions SaaS (Software as a Service), qui présentent de nombreux avantages : pas de nouvelles exigences logicielles, matérielles ou sur le plan de la maintenance, déploiement accéléré et adoption plus rapide par les utilisateurs. Puisqu’il n’y a aucun équipement à installer, la solution peut être opérationnelle très rapidement, avec un temps d’arrêt minimal.

Cela dit, si vous pensez qu’il sera facile de convaincre le service informatique des avantages du fonctionnement en mode cloud, détrompez-vous. Tout comme les cadres dirigeants, la direction informatique a tendance à se réfugier derrière des arguments voulant que « malgré tous ses défauts, notre processus actuel ne fonctionne pas si mal que ça ». Un récent sondage de l’IOFM a d’ailleurs montré que seulement un huitième des services de comptabilité fournisseurs disposait d’une solution dans le cloud 8 .

Vous pourriez inclure à votre dossier d’analyse un comparatif présentant en vis-à-vis les avantages respectifs de l’approche en mode licence et de l’approche SaaS. Le cloud ne convient pas forcément à toutes les entreprises ou à tous les services informatiques, mais dans l’ensemble, on peut difficilement nier les atouts des solutions dans le cloud.

Le SaaS et les atouts de l’évolutivité

Les solutions SaaS présentent un autre avantage important : elles sont hautement évolutives. Il s’agit là d’un atout très convaincant pour la direction informatique, qui peut vous permettre d’optimiser votre dossier d’analyse en le présentant pour ce qu’il est vraiment : un plan opérationnel et stratégique à long terme, et pas seulement une solution d’amélioration temporaire du traitement des factures fournisseurs.

Le service informatique supervise l’ensemble des équipements électroniques et de communication quotidienne au sein de l’entreprise. De ce fait, il joue un rôle crucial en veillant à ce que tous les autres services (et pas seulement la comptabilité fournisseurs) disposent de moyens de communication performants leur permettant d’être productifs et de mener à bien leur mission. Les fournisseurs de solutions en mode cloud, particulièrement ceux qui proposent plusieurs solutions de dématérialisation à partir d’une même plateforme, donnent aux entreprises les moyens d’aller encore plus loin : outre les factures fournisseurs, elles peuvent notamment automatiser des processus comme le traitement des commandes, des achats, des factures clients. Résultat : le service informatique peut se dispenser d’installer une myriade de produits distincts ou de composants autonomes onéreux.

Pour en savoir plus :

> Téléchargez le Livre Blanc

> Découvrez la solution ESKER

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?