Now Reading
L’expérience utilisateur : au cœur de l’enjeu du Cloud (1)
0

L’expérience utilisateur : au cœur de l’enjeu du Cloud (1)

by Cloud Guru27 février 2013

A l’heure de la consécration du phénomène Cloud, avec ses défenseurs et ses adversaires, le débat autour de l’expérience utilisateur me semble une question importante. C’est d’ailleurs cette question qui a conduit de manière très transversale la réflexion autour de notre nouvelle plateforme Cloud, Prooftag Cerv.

Que ce soit pour le choix du « front-end framework » de la plateforme, de l’hébergement, des services à intégrer dans notre Cloud, ou pour la compatibilité entre les différents appareils (tablettes, Smartphones, ordinateurs), nous avons été conduits à nous interroger sur le rôle et la mise en place d’une plateforme Cloud dans l’expérience utilisateur.

Je me propose donc de partager avec vous une partie de nos réflexions et d’en débattre ensemble.

Prooftag-Cerv_600

L’écosystème du Prooftag Cerv

L’importance de la réflexion autour de l’écosystème Cloud

La base de toute réflexion sur la mise en place d’une solution Cloud est la création d’un écosystème cohérent. Dans ce village 2.0 en création, l’utilisateur doit se « sentir » chez lui et doit se repérer facilement dans votre interface. Vouloir tout révolutionner par rapport aux usages déjà présents dans le Cloud – surtout ceux qui ont fait leur preuve – peut être très aléatoire. Vous prendriez le risque que la trop grande nouveauté de votre solution et de votre interface Cloud nuise au parcours utilisateur.

Pour autant, il n’est pas non plus question de juste copier l’existant, mais plutôt de le faire évoluer pour améliorer l’expérience utilisateur. Avant de réfléchir à ce que devait être l’écosystème Cloud de notre Prooftag Cerv, nous avons tout d’abord observé les solutions déjà existantes. Même si, justement, dans notre domaine d’activité les références  n’étaient pas vraiment existantes.

La construction de notre solution Cloud s’est donc faîte autour des points suivants :

  • Comment l’offre Prooftag pouvait-elle se traduire en un écosystème collaboratif totalement déporté sur le Cloud ?
  • Comment agréger des services tiers pour compléter l’offre Prooftag, alors que ces derniers ne sont pas développés par Prooftag ? De facto, comment Prooftag Cerv peut-il accueillir ces services de manière cohérentes et imbriqués chacun entre eux ?
  • Avec l’ensemble des services et des possibilités offertes par le Prooftag Cerv, comment optimiser l’expérience utilisateur dans le Cloud ?

Que ce soit Microsoft, au travers de sa nouvelle offre Cloud Office 365, Adobe, avec son Creative Cloud, et bien d’autres encore, chaque solution déployée sur le Cloud met en avant les avantages suivants :

  • Le Cloud permet une mise à disposition de votre solution 24H sur 24, et partout dans le monde à condition de disposer d’une connexion internet.
  • L’aspect collaboratif est aussi une valeur fondamentale.
  • La facilité d’utilisation – l’ergonomie – est toujours au cœur de la réflexion.
  • Grâce au Cloud, pas d’installation ni de mise à jour comme pour un logiciel.

Ces trois points ont été respectés dans la création du Prooftag Cerv parce que pour moi ils sont le socle fondamental de l’ADN du Cloud.

Dans la définition de notre plateforme Cloud, nous avons donc opté pour la philosophie du PaaS (Plateforme en tant que Service). Cet environnement « Cloud Computing » permet une mise à disposition d’un environnement d’exécution rapidement disponible

Pour traduire l’ensemble de ces réflexions, l’étape suivante est le choix du framework.

L’importance du « front-end framework »

La majorité des services Cloud déployés aujourd’hui privilégie une expérience utilisateur optimisée. Le rêve ultime étant que l’utilisateur prenne en main sa plateforme Cloud de manière intuitive et sans formation.

Pour le Prooftag Cerv, nous avons pris en compte  un aspect important dans la vie quotidienne de nos utilisateurs : le BYOD (Bring Your Own Device). En effet, nos utilisateurs sont mobiles dans l’utilisation de leurs appareils : tablette, Smartphone, ordinateur portable ou de bureau.

Aujourd’hui quand, par exemple, Microsoft déploie depuis peu sa solution bureautique Office 365, cette dernière est adaptée à chacun des appareils que l’utilisateur peut avoir entre les mains tout au long de la journée.

Pour répondre à cette problématique, nous avons porté notre choix sur le « design responsive » pour notre « framework ». Il permet en effet de s’adapter à tous les formats d’appareils de manière intuitive et efficace. Certes, aujourd’hui, je vous concède que le « design responsive » en est à ses débuts. Mais il représente sans doute une des clés dans la réflexion globale autour du Cloud.

mock-up-responsive_500

En plus de ce choix, le design de l’interface est aussi une réflexion à mener en parallèle. Et pour ce point, c’est l’expérience utilisateur sur tablette qui est au cœur du problème. En effet, force est de constater que l’utilisation des tablettes est un phénomène en pleine expansion, aussi bien dans la sphère privée que professionnelle. Il suffit de voir comment des solutions Cloud comme Evernote adaptent leur expérience utilisateur sur tablette et Smartphone (par rapport à leur version internet) pour constater l’importance de l’enjeu.

Ainsi par exemple, lorsque j’ai défini le cahier des charges du Prooftag Cerv, la transversalité de l’expérience utilisateur a été l’un des deux fils rouges de ma réflexion. Pour résoudre cette problématique, je n’ai pas pensé l’interface Cloud pour chaque cas, les uns après les autres. Mais j’ai raisonné plus globalement pour que l’expérience et le parcours utilisateur soient les mêmes sur chaque appareil. Pour ce faire, nous sommes partis d’une logique « tactile » valable aujourd’hui aussi bien sur les tablettes que sur les Smarphone et les ordinateurs (les écrans deviennent de plus en plus tactiles). C’est d’ailleurs la même réflexion qui a conduit à l’élaboration de Windows 8, que l’on aime ou pas son interface.

Conclusion

En conclusion de cette première partie, réfléchir à une solution et une interface basées sur un environnement Cloud privilégiant l’expérience utilisateur est un long processus.
Il nécessite des premières étapes importantes, comme nous avons pu le voir tout au long de cet article.

Mon second article, prochainement, décrira plus avant la concrétisation de l’expérience utilisateur au travers d’une interface Cloud, en continuant de vous exposer mon retour d’expérience dans la concrétisation la plateforme Prooftag Cerv.

Olivier Murat
De profil e-marketing, Olivier Murat particulièrement à l’expérience et le parcours utilisateur au travers des sites internets, des plateformes Cloud mais aussi sur les réseaux sociaux. En charge de la réflexion et de l’offre Cloud de Prooftag, Olivier développe son expertise autour de la définition d’une offre « Cloud Computing », en particulier sur les modèles de SaaS et de PaaS, mais aussi en matière de marketing des réseaux sociaux.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?