Now Reading
Les petites entreprises plus réceptives au Cloud
0

Les petites entreprises plus réceptives au Cloud

by Cloud Guru21 juin 2012

 

Le site Info DSI revient sur les résultats d’une étude effectuée aupres de 200 responsables informatiques par NetMedia Europe.  Selon cette étude, le Cloud Computing est plus vite adopté par les petites entreprises de 10 à 99 salariés.
Extraits :

Le taux d’adoption du cloud computing s’avère plus élevé au sein des petites entreprises qui comptent de 10 à 99 salariés. Il s’élève à 36%, contre 26% dans les organisations de 100 à 999 salariés et 25% au-delà.
« Si les plus petites entreprises ont été les plus promptes à recourir au cloud, c’est qu’elles sont sensibles aux arguments tarifaires, ont surtout opté pour le modèle du SaaS, facile à mettre en place, et sont capables de s’affranchir plus facilement du modèle informatique traditionnel » constate Thierry Hamelin, directeur des études chez NetMediaEurope.
Cette avance tend néanmoins à s’estomper. Environ 30% des organisations d’au moins 100 salariés déclarent que le cloud computing est planifié ou à l’étude, contre 22% chez celles de moins de 100 salariés.

Le SaaS est le point d’entrée le plus fréquent vers le cloud computing mais l’IaaS monte en puissance

L’adoption du cloud computing suit une logique de simplicité dans sa mise en place. Le mode SaaS (Software as a Service) constitue le point d’entrée le plus fréquent, suivi par l’IaaS (Infrastructure as a Service) puis le PaaS (Platform as a Service).

Une demande croissante pour les applications SaaS orientées métier

Les applications collaboratives et de messagerie sont actuellement les plus utilisées en mode SaaS, loin devant le CRM (Customer Relationship Management).
Pour les nouveaux projets, l’ERP (Enterprise Resource Planning) et le décisionnel gagnent en importance dans le sillage des applications de CRM. Les 24 mois à venir se caractériseront donc par une demande croissante pour des applications SaaS orientées métier. Cela devrait surtout toucher les PME à la recherche de solutions standardisées rendues plus abordables grâce à la location.

Le cloud privé a le vent en poupe

Le cloud public est d’autant plus privilégié que la taille des entreprises est petite. Dans les sociétés de plus de 1 000 salariés, les craintes relatives à la sécurité des infrastructures mutualisées gomment l’avantage tarifaire. C’est l’inverse dans les entreprises de moins de 100 salariés.  A moyen terme, le cloud privé va devenir la norme, notamment dans les entreprises de plus de 100 salariés. Il va également gagner du terrain dans les sociétés de moins de 100 salariés.

Les résultats de cette étude confirment la pénétration croissante du cloud computing en France. D’ici à fin 2013, un peu plus d’une entreprise sur deux l’aura adopté.
Le cloud computing demeure toutefois anxiogène, y compris dans les entreprises qui l’ont adopté ou l’envisagent. La sécurité reste un sujet sensible. C’est pourquoi de plus en plus en plus de sociétés optent pour le cloud privé.

Pour en savoir plus :
> l’article complet d’Info DSI

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?