Now Reading
Le Cloud computing pour les PME
1

Le Cloud computing pour les PME

by Cloud Guru2 mai 2013

Louis Nauges, sur le site de Dynamique-Mag, rappelle pourquoi le Cloud computing est une solution adaptée aux problématiques des PME. Extraits :

Dirigeants des entreprises petites et moyennes, vous qui représentez l’essentiel de l’économie française, j’ai une excellente nouvelle pour vous ! Vous pouvez mettre en œuvre une informatique plus performante, plus souple et moins chère que celle des grandes organisations. […] Pour réussir, il faut agir à la fois sur les infrastructures et les applications informatiques.

Quelles infrastructures pour une informatique Cloud Computing

Depuis que l’informatique existe, on compte toujours trois composants dans son infrastructure :

  •     Des postes de travail : aujourd’hui, ce sont en majorité des PC Windows.
  •     Des réseaux, filaires et sans fil.
  •     Des serveurs, qui hébergent les applications

Une infrastructure Cloud Computing n’échappe pas à cette règle, mais les choix sont très différents de ceux de l’informatique “historique” que l’on rencontre encore dans l’immense majorité des entreprises, grandes, petites ou moyennes.

Postes de travail

Pour la première fois, vous pouvez laisser le choix à tous vos collaborateurs du poste de travail qui leur convient le mieux ; il doit simplement obéir à deux règles de base :

  •     Disposer d’un navigateur moderne : Chrome de Google, Firefox de Mozilla, Internet Explorer de Microsoft (depuis la version 9) ou Safari d’Apple sont les quatre leaders du marché en 2013. Toutes les applications “Cloud Computing” sont accessibles depuis un navigateur, sans aucune exception. Comme le montre ce graphique, la concurrence est forte entre ces navigateurs, ce qui est très bon pour les entreprises car ces navigateurs font tous des progrès rapides en termes de performances et de respect des standards du Web.
  •     Etre mobile : PC portable, Macintosh, tablette, smartphone… Quel que soit sa taille ou son fournisseur (Dell, HP, Apple, Google, Samsung…) un objet mobile peut accéder à toutes les applications Cloud Computing. Ceci permet d’adapter la puissance et la taille de ces “objets d’accès” aux attentes de tous les collaborateurs de l’entreprise.

Réseaux

Pas de réseaux = pas de Cloud ! La bonne nouvelle c’est que les réseaux sont maintenant disponibles partout, avec la vitesse nécessaire :

  •     Vitesse : pour pouvoir travailler avec des applications Cloud Computing, il faut disposer d’une vitesse minimale d’1 Mb/s. A partir de 5 Mb/s, on dispose d’un confort d’utilisation remarquable.
  •     Sans fil : avez-vous déjà essayé de relier votre tablette ou votre Smartphone à un réseau filaire, tel qu’Ethernet ? Pour se connecter, on peut utiliser, selon les lieux et les moments :

– Un réseau Wi-Fi : ils sont disponibles dans tous les bureaux, les domiciles de l’immense majorité de français, les hôtels, les salles de conférence. Demain, on les trouvera dans tous les trains, autobus et avions, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays.

– Un réseau téléphonique : la couverture en réseaux 3G+ (HSPA pour les initiés) s’améliore très vite en France et les quatre opérateurs déploient en ce moment des réseaux dont la vitesse maximale est de 42 Mb/s. La France a pris beaucoup de retard dans la mise en œuvre de la 4G (LTE), mais les opérateurs ont commencé leur déploiement en 2013 avec des réseaux qui proposeront plus de 100 Mb/s en 2014. […]

La suite de cet article sur :
> l’article de Dynamique-Mag

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru
1 Comments
  • 14 mai 2013 at 15 h 46 min

    Intéressant, merci pour cet article. On note aussi de plus en plus de logiciels complets (et non des versions simplifiées) qui sont disponibles en Cloud, à l’instar d’Adobe. On peut facilement imaginer qu’à l’avenir, une simple connexion à internet permettra de se mettre en télé travail depuis n’importe quel endroit dans le monde !

Vous souhaitez réagir sur cet article ?