Now Reading
Le Big Data, enjeu stratégique
0

Le Big Data, enjeu stratégique

by Cloud Guru2 avril 2013

La masse de données brutes s’accroit sans cesse, et ce peut être une charge ou une opportunité pour les entreprises. Jean-Baptiste Ceccaldi, Président de Sentelis, décrypte dans le JDN les enjeux de la maitrise des « Big Datas ». Extraits :

[…] Le Big Data, c’est quoi ?

Le « Big Data » est un assemblage de technologies, de pratiques, processus et services qui doivent être mis en cohérence et coordonnés, gage de réussite et de rentabilité des investissements à consentir. Il ne se résume donc pas à une technologie, et n’est pas non plus un produit sur une étagère. L’entreprise doit donc agir avec discipline et prendre la pleine mesure aussi bien en termes de gouvernance, de produits (c’est-à-dire de pratiques, méthodes et outils) que d’offres de services pour en permettre le déploiement efficacement […]

Le champ des usages potentiels est immense : nouveaux services basés sur une connaissance fine des comportements, identification de prospects, émergence de tendances, détection d’action illicite, anticipation des problèmes et dérives, fiabilisation des prévisions de ventes, optimisation des chaînes d’approvisionnement, marketing digital temps réel intégrant la géolocalisation, etc.

Coté métier, l’enjeu clé du « Big Data » consiste donc à gagner la bataille des données en étant meilleur que ses concurrents dans leurs usages (innovation, fidélité et satisfaction client…).
Coté DSI, il s’agit de mettre à disposition les moyens nécessaires à leur capture, leur intégration dans le système d’information, leur analyse en masse et leur exploitation. Le tout, à moindre coût.
Et pour la DSI, l’heure n’est plus à l’attentisme. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer l’expansion et la démocratisation sur le marché des solutions « Big Data », dont le marketing cible directement, pour certaines, les acteurs métiers […]

Le « Big Data » promeut, pour les données ne nécessitant pas une analyse temps réel, la constitution d’un « Data Lake », espace de collecte, de stockage des « Data-at-rest » et de mise à disposition massive de données brutes sans organisation ou structuration à priori, matière première des travaux d’analyse pour rendre l’information actionnable.
C’est là une différence majeure avec l’approche décisionnelle classique basée sur le stockage de données structurées à la qualité optimale et qui de fait, ne fait pas sens dans l’univers du « Big Data ». […]

La complexité et la disparité des composants techniques sous-jacents au « Big Data », ses caractéristiques hors normes, aussi bien sur la volumétrie des données, les capacités de calcul intensif et les exigences de réactivité militent fortement pour la mise en place d’une offre « SaaS » privée ou publique et plus vraisemblablement hybride pour tirer avantage d’un « cloud service » de type « Analytics-as-a-Service ». […]Permettre aux différents métiers de tirer la quintessence des « Big Data » via les justes regroupements et recoupements ne peut être envisagé sans la mutualisation des initiatives à l’échelle de l’entreprise pour constituer un dispositif pérenne, industriel et économiquement viable : un socle transverse « Big Data » au service des usages métiers. […]

Le « Big Data » recèle un potentiel énorme. Pour autant, si les choses avancent vite en termes de solution, en délivrer la promesse reste complexe. […]

Pour en savoir plus :
> l’article du JDN

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?