Now Reading
L’autre projet Andromède : CloudWatt
0

L’autre projet Andromède : CloudWatt

by Cloud Guru13 septembre 2012

SFR et Bull ont officialisé il y a quelques jours la création de leur  société commune, Numergy, issue du projet Andromède destiné à doter la France d’un Cloud souverain.
De même, Orange et Thalès dévoilent le nom de leur société, créée en partenariat avec l’Etat : Cloudwatt. Elle est dirigée par Patrick Starck, ex-patron Europe de CA Technologies, ex patron d’HP France et de Compaq . Le Mag IT s’en fait l’écho. Extraits :

Il n’aura finalement fallu attendre que quelques heures après l’annonce SFR/Bull pour qu’Orange et Thalès officialisent à leur tour la création de la société 100% Cloud créée en partenariat avec l’Etat (via la Caisse des Dépôts). Son nom : Cloudwatt. Cette société, issue des investissements d’avenir du Grand Emprunt, sera la concurrente directe de Numergy, inaugurée officiellement hier par SFR et Bull. Les deux structures se partagent la bagatelle de 150 millions d’euros d’investissements de l’Etat pour la création de clouds souverains (ex-projet Andromède).

Pour mémoire, à l’origine, Andromède était le nom d’un projet (..), qui aurait réuni l’Etat (supposé y injecter 135 millions d’euros), Orange, Thalès et Dassault Systèmes. L’idée était de créer une infrastructure de Cloud bleu blanc rouge à grande échelle (…).

Ce projet a toutefois fini par voler en éclats suite à une fâcherie entre Orange et Dassault Systèmes, qui a quitté le projet. Furieux, Dassault Systèmes avait alors tenté de revenir dans la course en s’alliant à SFR. Un second projet était alors né, mais il n’a guère vécu longtemps. Car coup de théâtre, (…) Bernard Charlès le patron de Dassault Systèmes, a finalement décidé de jeter l’éponge. (…) Pas question pour autant pour SFR de se retirer : l’opérateur trouve alors en Bull sa cendrillon et les deux sociétés décident de convoler en justes noces, enfin de s’associer au sein d’une nouvelle structure. Leur co-entreprise, Numergy, est née officiellement hier, avec à sa tête Philippe Tavernier, ex président exécutif de Sogeti France.

(…) Notons que comme Numergy, Cloudwatt est doté d’un capital de 225 millions d’euros. Il est détenu à 33,3 % par l’Etat (via la Caisse des Dépôts), 44,4 % par Orange et 22,2 % par Thalès.

Pour en savoir plus :
> l’article du Mag IT

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?