Now Reading
Cloud et innovation, avec Guy Kawasaki
0

Cloud et innovation, avec Guy Kawasaki

by Cloud Guru21 mai 2015

Peu de gens ont côtoyé l’innovation technologique comme l’a fait Guy Kawasaki.

Il était présent lors de la création d’Apple, il a écrit 13 livres sur des sujets allant de son rôle comme « évangéliste Macintosh », l’entrepreneuriat, les médias sociaux et plus encore. Il a parlé à des milliers d’auditeurs lors de conférence et il a conseillé plus de startups qu’on ne peut en compter.

Le dernier livre de Kawasaki, « L’Art of the Start 2.0 », fournit des outils précieux pour toute personne qui veut commencer… à peu près tout.

Voici quelques réflexions sur le Cloud avec Guy Kawasaki, recueillies au Forum IBM Cloud Innovation à Naples, en Floride., par le blog Thoughtsoncloud.com (IBM).

Le titre de votre discours d’aujourd’hui est l’art de l’innovation. Voyez-vous vraiment l’innovation comme une forme d’art ?

Par opposition à une science ? C’est sûr, c’est un art. Parce que si elle était une science, disons simplement qu’il y aurait plus d’innovation dans le monde. Je pense qu’elle est un art. Je pense que le travail acharné et la chance ont beaucoup à voir avec cela. Cela dit, vous pouvez certainement augmenter votre chance et diminuer votre travail avec quelques astuces. J’espère fournir quelques indications dans ces directions.

Comment l’art de l’innovation a-t-il évolué au cours des 10 dernières années?

Au cours des 10 dernières années, une chose essentielle est arrivée : le cloud computing. Voilà pourquoi nous sommes ici, non? Avant, il fallait acheter des serveurs, les installer. Maintenant, il suffit d’appeler IBM et tout d’un coup, vous avez l’infrastructure. Il y a cela, il y a aussi le crowdfunding, qui n’existait pas avant. Il y a aussi les médias sociaux, qui n’existaient pas. Alors maintenant, l’innovation et l’esprit d’entreprise sont beaucoup moins chers, et je pense que beaucoup plus de gens vont commencer à créer des sociétés. Cela ne signifie pas que les produits seront meilleurs. Cela signifie simplement plus de produits. Et je pense que c’est une bonne chose. Plus besoin d’avoir été à l’université avec quelqu’un dont les parents travaillent dans une société d’investissement. Maintenant, vous bricolez quelque-chose et vous allez sur le marché . Je pense que c’est une bien meilleure situation.

Comment voyez-vous le rôle du Cloud en matière d’innovation?

C’est un catalyseur qui rend les choses possibles, des choses qui n’auraient pas pu être faites avant sans beaucoup d’argent et beaucoup d’efforts. Avant, il vous fallait acheter des infrastructures, les mettre dans un local, refroidir ce local avec du fréon, etc. Si vous étiez dans un endroit où les tremblement de terre sont fréquents, il fallait doubler cette infrastructure. Puis, investir dans des services et du personnel informatique. C’était une énorme dépense pour les startups, et cette dépense n’existe tout simplement plus pour les startups. Vous êtes dans le Cloud. Vous ne savez pas vraiment où, et vous ne vous en souciez pas. Quel concept.

Vous avez conseillé le public dans le passé sur l’importance d’avoir un mantra. Quel est votre mantra?

Mon mantra est, « valoriser les gens. » ce sont deux mots qui expliquent ce que je fais. Je tente de responsabiliser les gens avec mon écriture, mes discours, mon investissement et mes conseils. […]

Qu’est-ce que vous conseillez à nos lecteurs de faire chaque jour pour aider à stimuler l’innovation?

Chaque jour, ils doivent avoir en tête un modèle conceptuel d’une matrice deux par deux. Dans cette matrice deux par deux, l’axe vertical est l’unicité et l’axe horizontal est la valeur. Ils veulent être dans le coin en haut à droite parce que vous voulez toujours être dans le coin supérieur droit dans une matrice deux par deux. Et dans ce coin en haut à droite vous avez un produit ou service de valeur qui est également unique. Si vous avez un produit de valeur ou un service qui n’est pas unique vous devez rivaliser sur les prix. Et si vous avez un produit unique qui n’est pas utile, vous êtes tout simplement stupide. Donc, vous avez besoin d’un produit unique qui est précieux. Si vous êtes un ingénieur, vous devriez être en train de créer ce produit, et si vous êtes un agent de commercialisation, alors vous devriez penser à comment convaincre le monde qu’il est unique et précieux.

[…]

> L’article complet (en anglais) sur le blog Thoughtsoncloud.com

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?