Now Reading
La première étude sur le marché des agences digitales
1

La première étude sur le marché des agences digitales

by Cloud Guru9 septembre 2015

Nous avons pris connaissance en avant-première d’une étude réalisée par Exaegis, l’agence de notation des entreprises du numérique.

logo

Selon cette étude, portant sur le marché français des agences web et numériques, ce dernier qui représente un volume d’affaires de 1,5 Md€, est aujourd’hui fortement clivé entre un marché national qui représente près de deux tiers de l’ensemble et un marché local qui a connu un net ralentissement sur la période 2013-2014. L’examen de l’offre met en évidence la prééminence d’un acteur, le groupe Publicis qui poursuit avec succès une stratégie de rééquilibrage de ses activités analogiques et numérique au bénéfice de ces dernières et qui se détache sur le plan national. Sur le marché local, le leadership – contesté – revient à Linkeo devant Solocal.

Ecosystème bouillonnant marqué par la convergence d’opérateurs venus des mondes du numérique, de la communication, des annuaires et de la presse, avec ses pure players, mêlant des expertises très pointues (technologies web, design, analyse des comportements), le marché des agences digitales connaît des évolutions singulières qui viennent d’être mises en évidence par la première étude du genre réalisée par exaegis, l’agence de notation des entreprises du numérique.
Selon Ronan Mevel, le Directeur du Conseil et des Etudes d’exaegis, ce marché qui a représenté un volume d’affaires de 1,5 Md€ offre une physionomie clivée «entre un segment national pesant deux tiers du total et un segment local qui a assez fortement été impacté par la dégradation du climat économique». Ainsi, en 2014, le marché local a accusé un recul de 2 % tandis que le segment des ETI et grands comptes progressait de 7 % sur la même période.

Les années à venir paraissent très prometteuses puisque la croissance sur la période 2014-2017 devrait s’établir à 10 % pour le segment des grandes entreprises et à 7 % pour le segment local. « Les entreprises s’organisent pour mieux tirer profit du web et du digital, mieux l’intégrer dans leurs processus métier et elles commencent à y voir des bénéfices en termes de croissance et de rentabilité. Par ailleurs, le nombre d’entreprises utilisatrices augmentera (elles ne sont « que » 40% aujourd’hui à utiliser les services digitaux (entreprises d’au moins 1 salarié)), mais c’est surtout la plus forte demande des entreprises déjà consommatrice de solutions digitales qui tirera le marché » poursuit Ronan Mevel.

L’examen de l’offre fait apparaître le leadership d’un acteur clef, le groupe Publicis, qui conduit avec succès le rééquilibrage de ses activités analogiques et numériques au profit de ces dernières. Cet acteur s’est procuré une position dominante sur le marché national devant des ESN comme Atos, Cap Gemini, Accenture ou encore SQLI et des pure players comme Altima « et a également obtenu d’importantes parts de marché en local » explique Ronan Mevel. Pour autant, sur ce dernier segment, l’étude d’exaegis met en évidence la pole position – contestée – acquise par Linkeo qui se détache de ses concurrents.
Mais ce rang de leader pourrait revenir à terme à Solocal qui entame une mutation à marche forcée vers le digital. Last, but not least, des sociétés spécialisées dans l’e-commerce comme Oxatis, dans le référencement local (Geolid) ou dans les solutions SaaS de marketing digital, semble les mieux armées pour profiter de la relance attendue du marché local.

Enfin, signalons que l’étude ne prend pas en compte les recettes publicitaires.
L’achat revente d’espaces, de mots clés, ou les recettes publicitaires de Google notamment, qui égaleraient à elles seules le volume total du marché des agences digitales, sont retraitées pour l’analyse, de même que les prestations d’hébergement.

Infographie_complète

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette étude et/ou souhaitez l’acquérir, merci de laisser vos coordonnées ci-dessous :

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru
1 Comments

Vous souhaitez réagir sur cet article ?