Now Reading
IoT : quels sont les pays les plus propices au développement ?
0

IoT : quels sont les pays les plus propices au développement ?

by Cloud Guru3 novembre 2016

L’institut IDC a annoncé la mise à jour 2016 de son index classant le Groupe des 20 nations (G20) selon leur aptitude au développement de l’Internet des objets (IoT). L’indice original a été publié pour la première fois en 2013, mais cet indice mis à jour comprend désormais 13 critères jugés nécessaires par IDC pour le développement soutenu de l’IOT et reflète la stature économique, la préparation technologique et la capacité opérationnelle de chaque pays à tirer parti des solutions IoT.

Les États-Unis, la Corée du Sud et le Royaume-Uni sont les trois pays les plus disposés à générer et à bénéficier de l’IoT. Les États-Unis ont obtenu des résultats particulièrement satisfaisants pour tout ce qui a trait à la facilité de faire des affaires, à l’efficacité du gouvernement, à l’innovation et à l’infrastructure Cloud. La Corée du Sud, en dépit d’un PIB modeste, a obtenu d’excellents résultats en matière de dépenses propres à l’IoT et a un environnement commercial qui favorise l’innovation en offrant des possibilités d’investissement attrayantes. De même, l’U.K. se signale par la facilité de faire des affaires, l’efficacité du gouvernement, la qualité de la réglementation, les procédures de démarrage, l’innovation et la pénétration du haut débit.

Le pays le plus remarquable dans ce nouveau classement s’est avéré être l’Australie, qui, malgré son PIB relativement faible, offrent de grandes opportunités business et un contexte favorisant le lancement, une législation et réglementation adaptée, des capacités d’innovation et d’enseignement. Les scores de l’Australie indiquent un pays qui possède le terreau nécessaire pour le business et prêt pour la croissance de l’IoT.

«Les pays sont désireux d’acquérir ou de maintenir un avantage concurrentiel et misent sur l’Internet des objets comme l’une de ces initiatives», a déclaré Vernon Turner, « IDC Fellow » pour l’Internet des objets. «Savoir où un pays se trouve dans l’indice IoT aidera les fournisseurs de technologies mondiaux et locaux à savoir où sont les opportunités, car ils alignent constamment leurs stratégies. »

Non seulement ces pays présentent une composition et une qualité en termes économique, commercial et technologique, mais ils constituent également un ensemble de pays ayant des besoins éclectiques auxquels les solutions d’IOT peuvent répondre. IDC prévoit que les pays qui obtiendront les meilleurs résultats dans le classement auront plus de chances d’obtenir des gains d’efficacité, seront plus propices à l’innovation des entreprises et des produits et seront plus susceptibles d’avoir l’esprit et la disponibilité technologique.

«L’évaluation par IDC de la capacité des pays du G20 à développer des opportunités IOT révèle des résultats surprenants», a ajouté Adam Wright, analyste principal de recherche, Internet of Things. « Tous les pays ne sont pas créés égaux, et le PIB n’est pas nécessairement le meilleur indicateur de la disponibilité d’un pays et de sa capacité d’accélérer le développement de l’IoT ».

Pour en savoir plus :
> L’étude complète en anglais : G20 Nations and the IoT: A Comparative Assessment

Pour nous contacter sur ce sujet :

Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (facultatif)

Votre entreprise (obligatoire)

Votre demande

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?