Now Reading
Introduction au Cloud Computing sur IBM zEnterprise System
0

Introduction au Cloud Computing sur IBM zEnterprise System

by Cloud Guru22 février 2013

Une plate-forme de choix pour des déploiements à grande échelle

Lors de l’émergence du Cloud computing, j’avais essayé de me représenter les différences qui pouvaient exister avec les environnements informatiques traditionnels que nous utilisions pour nos activités. Au final, la comparaison avec l’évolution des modes de délivrance des moyens de transport m’était apparue comme intéressante.

En effet, on peut voir que tout un ensemble de problématiques  (comme la maintenance, l’assurance, les réparations) peuvent être déportées sur le fournisseur de service : cela permet d’arriver à ne payer qu’un service de location incluant toutes les charges ! Plus de souplesse et de choix dans les véhicules, un paiement à l’utilisation, des risques limités… Bref, on pourrait y voir de nombreux avantages qui font le succès du Cloud computing.

Pourtant, si l’on regarde bien attentivement l’image ci-dessous, il y a un problème qui saute aux yeux…lequel ?

WhyUseCloudServicesOnSystemz

Et bien le nombre de voitures ! Les couleurs et les tailles qui peuvent être différentes !
Comment faire pour optimiser les nouveaux coûts engendrés par ce modèle de délivrance, tout en conservant les bénéfices pour lesquels vous avez fait votre choix ? Existe-t-il une solution capable de gérer de façon efficace et compétitive ces nouveaux services ?

Lorsque l’on pense à la prolifération actuelle de machines virtuelles dans les environnements « Cloud », ainsi qu’aux besoins croissants de mettre en place de nouveaux services, les capacités de déploiements à grande échelle deviennent un avantage compétitif important, évident et essentiel. Bien sûr ce n’est pas le seul critère à considérer.  C’est pourquoi je souhaite ici présenter en quoi la plate-forme IBM zEnterprise System (aussi connu sous le nom de Mainframe ou System z) peut être un choix pertinent pour vos besoins de services Cloud computing.

Une machine taillée pour optimiser vos applications

Tout d’abord, il s’agit d’une machine hybride capable de supporter de nombreux systèmes d’exploitation (Linux, z/OS, AIX, Windows,…) sur des architectures serveurs différentes (s390x, intel, power) qui ont été intégrées. Cette capacité fournit une facilité de gestion et un choix important pour le déploiement de services Cloud computing. En effet une machine IBM zEnterprise System possède une console centralisée permettant la gestion matérielle (mise à jour firmware, réseau, disques,…), la gestion de machines virtuelles et la gestion des applications.

La dernière machine zEC12 peut être utilisée dans un contexte Cloud computing pour adresser 3 types de besoins:

Optimiser un environnement existant déjà sur un System z.
En permettant par exemple d’exposer au travers d’un catalogue des services transactionnels à de nouveaux utilisateurs. Ou encore d’exposer un service de données vers un canal commercial que l’on souhaite développer. Côté sécurité, on pourrait penser à un service de cryptographie matérielle pour fournir, à la demande, des signatures digitales à des partenaires ou des clients.

Intégrer plusieurs applications hébergées sur un System z.
Il s’agit ici de la capacité pour vos applications de pouvoir bénéficier de la meilleure qualité de service selon vos critères. Les applications actuelles possèdent de nombreux profils d’utilisation et de nombreux logiciels sont requis pour les supporter. Toutes ces caractéristiques (fonctionnelles et non-fonctionnelles) qui composent ou composeront votre service Cloud peuvent présenter des affinités. Sur une machine System z, vous pouvez choisir l’environnement d’exécution le plus approprié, selon ces affinités entre les composants. Vous n’avez pas qu’un seul choix d’hyperviseur ou de système d’exploitation. Cette capacité est renforcée sur zEnterprise de par l’intégration de l’architecture z, éprouvée depuis plus de 30 ans, et des architectures distribuées (x86 & power).

Consolider plusieurs applications s’exécutant sur des environnements distribués.
Ceci  afin de simplifier, sécuriser et réduire les coûts d’exploitation actuels. Ces coûts sont d’ailleurs très variés.  J’ai ainsi constaté, lors des études que j’ai pu effectuer, que l’on peut réduire de façon importante les coûts de maintenance, d’administration et de licences logicielles mais aussi les coûts dits  « environnementaux » : énergétiques et surface au sol. L’utilisation de Linux comme standard est aussi un élément clé à considérer, notamment lors des phases d’étude de faisabilité technique mais aussi, plus tard, lors des phases de migration.

introcloudz

Une solution stratégique pour vos services Cloud computing d’entreprise

Dans de nombreux cas, les nouveaux clients System z ont débuté par un projet de consolidation, et poursuivent ensuite leur croissance dans le domaine du Cloud computing sur zEnterprise, en allant vers les solutions IBM d’automatisation puis d’orchestration. Ils créent ainsi un véritable environnement Cloud computing d’entreprise sur System z, capable de gérer aussi bien les environnements z que les environnements distribués existants. Ils évitent ainsi de créer un îlot de calcul, isolé du reste du monde, en adoptant une plate-forme de services au cœur de leur stratégie.

Dans la majorité des projets sur lesquels j’ai travaillé, l’utilisation de la référence architecture Cloud computing appliquée au System z permet de mettre en œuvre des composants clés, capables d’exploiter des capacités uniques de l’infrastructure zEnterprise. Sur l’illustration suivante, on peut voir les capacités de cloud computing de cette plate-forme, que l’on pourra retrouver, avec plus en détails, dans la publication suivante : Cloud Computing and the Value of zEnterprise. On peut entrevoir les diverses possibilités de déploiements de services sur des architectures hétérogènes mais gérées par une orchestration centralisée robuste et fiable. Selon les topologies choisies pour les services Cloud, on peut au travers de cette solution Cloud z effectuer le déploiement de patterns applicatifs d’entreprise. J’ai pu récemment travailler sur un service « SAP Landscape » sur z. Elle illustre bien la valeur qu’il peut y avoir à considérer une machine IBM zEnterprise System pour héberger une solution Cloud computing. Cette valeur est une nouvelle fois mise en avant lorsque l’on aborde les questions de déploiements à grande échelle, et de sécurité. En effet, cette plate-forme possède le plus haut niveau d’isolation pour des environnements virtualisés.

CloudOnzBigPicture

Je vous encourage donc fortement à considérer (ou éventuellement, reconsidérer) cette plate-forme pour vos projets Cloud computing. Vous pourriez sûrement utiliser Linux, hébergé sur System z, pour de nombreuses applications et être même surpris par le prix, compétitif, de cette solution.

Après cette brève introduction au Cloud computing sur IBM zEnterprise System, je vous présenterai lors de mon prochain article, ma vue sur les solutions techniques (capacités techniques de Linux z, de zVM), les offres (solutions logicielles supportées), et les architectures Cloud computing sur IBM zEnterprise System.

Sébastien LLaurency
Sébastien LLaurency est Architecte à l’IBM Client Center à Montpellier. Aprés avoir travaillé sur l’automatisation d’environnements distribués (PowerVM, ESX), il travaille maintenant dans le domaine du cloud computing sur IBM zEnterprise System. Cette plateforme permet de gérer des environnements hybrides (PRSM, z/VM, PowerVM, KVM). Ses activités d’avant-vente sont principalement du design, du support et du consulting sur la virtualization z, les solutions linux sur System z et les architectures cloud computing possibles sur une machine IBM zEnterprise System.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?