Now Reading
Interview BluAge/Netfective et Aspaway
0

Interview BluAge/Netfective et Aspaway

by Cloud Guru12 février 2014

Entretien avec Christian Champagne, CEO de BluAge/NetfectiveTechnology et Patrice Lagorsse, Directeur commercial d’Aspaway

Thierry Bayon (TB) : Christian Champagne, bonjour. Pouvez-vous nous présenter BluAge/NetfectiveTechnology ?

Christian Champagne (CC) : BluAge est une technologie (Logiciels + Méthodologie) dont la vocation consiste à migrer des Applications anciennes vers du java ou .net de façon automatisée à l’aide de consultants qui ne connaissent ni les technologies, ni les métiers de ces systèmes anciens. Ces applications anciennes sont par exemple des applications programmées en Cobol  et qui assurent encore l’essentiel de la colonne vertébrale des systèmes d’information dans les banques, les systèmes de santé ou encore  dans les administrations. Nos outils traitent aussi certaines technologies 4GL des années 90 telles que PowerBuilder, VB, Delphi ou encore Natsar. Nous aidons nos  Clients à relever le challenge  consistant  à récupérer puis à rénover  leurs assets métier gérant les données. Cette rénovation permet de s’affranchir de technologies obsolescentes, dont le coût de maintenance et d’évolutivité devient prohibitif, pour les porter sur les technologies du Cloud. Le Cloud apporte en effet beaucoup plus de réactivité et de flexibilité et contribue à faire baisser substantiellement les coûts de maintenance.

TB : Votre application est assez technique. Pouvez-vous expliquer la démarche que vous utilisez ?

CC : La technologie automatise la réécriture à 100% dans des langages de programmation modernes des règles métiers des applications anciennes, et permet ainsi de pérenniser ce patrimoine et les savoirs qu’il porte. Le procédé consiste donc à extraire des programmes sources anciens les 20 à 30% d’informations qui constituent les spécifications fonctionnelles, et d’en assurer la migration automatisée. Grace à  ce procédé, BluAge permet de  régénérer ces règles métiers dans un environnement technologique  totalement indépendant de BluAge.
L’essentiel du marché vise à migrer vers une architecture JEE qui est en mesure de répondre aux besoins transactionnels comme au besoins des traitements par lots (Batchs). Par exemple,  l’une de nos plus grandes références aux USA dans le secteur de la santé a migré ses traitements Batch sur le framework Websphere Compute Grid d’IBM. Un autre client, dans la banque également et toujours aux USA, a choisi pour ces batchs le framework opensource SpringBatch de VMWare. BluAge re-génère selon les technologies souhaitées par les Clients et JEE offre plusieurs solutions industrielles et fiables. Des ingénieurs développement JEE outillés de BluAge sont capables de refaire un système datant de 30 ans qui tourne 3 fois plus vite sur micro que sur mainframe.

TB : Quand la société a-t-elle été créée ?

CC : Créée en mai 2000, BlueAge est une société française qui a bénéficié pour sa R&D  d’un financement Oseo dés 2004 pour accompagner sa R&D. Nous sommes présents aux USA à Dallas et Tampa depuis 2009. Nous en sommes à la 6ème version de nos produits  qui sont désormais disponibles à partir du Cloud.

TB : Pouvez-vous nous décrire votre modèle d’affaires ?

CC : Notre modèle est celui d’un éditeur qui vend des licences auxquelles nous couplons des prestations de formation, de support et d’expertise. Nous travaillons sur un domaine innovant et nous prouvons par l’exemple comment notre technologie peut être utilisée au mieux et mise en œuvre le plus rapidement possible.  Le fait que BluAge soit disponible sur le Cloud accélère sans nul doute sa notoriété, notamment aux USA.
Nous avons des partenariats aujourd’hui avec des Intégrateurs comme HP Enterprise Services (ex EDS) ou Accenture. Ces entreprises aident leurs clients historiques à migrer petit à petit  leurs applications stratégiques vers des environnements Cloud, et ont choisi la technologie BluAge pour faciliter ces migrations. De nombreux projets sont en cours ou en préparation dans les pays développés, et la demande en la matière est croissante.
Enfin notre modèle est majoritairement indirect via nos partenaires intégrateurs. Outre HP et Accenture avec qui nous travaillons au niveau global, nous avons des partenariats actifs en France avec Steria ou  Sopra par exemple.

TB : Pourquoi aller aujourd’hui vers le Cloud pour les projets de modernisation ?

CC : Les projets de modernisation de systèmes d’information sont des projets complexes, généralement et souvent coûteux, et nécessitant des ressources souvent réparties dans plusieurs pays. La mise à disposition de BluAge dans le cloud d’HP ou d’IBM grâce au partenariat avec Aspaway permet de répondre à la demande de simplicité et de flexibilité lors de la mise en œuvre des infrastructures projets, et au-delà des projets pour la gestion en production. Le Cloud propose de plus un ratio prix/performance particulièrement attractif.

TB : Quels marchés ciblez-vous en priorité ?

CC : Nous ciblons les marchés sur lesquels ces problématiques de migration se posent avec acuité. Ce sont donc les administrations, les « Utilities » (Energie, Eau, Telco…), la Banque/Assurance et, dans une moindre mesure, la grande distribution.

TB : Quelles sont les compétences distinctives des équipes BluAge/Netefective Technologies ?

CC : Nous détenons 2 compétences fortes chez Bluage. Tout d’abord dans l’ingénierie des modèles et de programmation, et la seconde dans le monde virtuel sur lequel VMWare est particulièrement adapté pour le Cloud.

TB : Pourquoi travailler en partenariat avec Aspaway ?

CC : Le Cloud, c’est l’industrialisation de la virtualisation, associée à de l’agilité et proposée avec un niveau de services très élevé. Cet ensemble ne pourrait exister que nous ne pourrions pas atteindre sans nous s’associer avec des partenaires fiables et expérimentés sur les géographies que nous ciblons. Aspaway/IBM répondent parfaitement à ce cahier des charges.

Patrice Lagorsse (PL) : IBM est en effet complètement légitime, étant donné sa proximité avec les patrimoines applicatifs en question, ainsi que par rapport aux enjeux liés à la disponibilité et la sécurité. De notre côté, nous travaillons sur l’industrialisation de la mise à disposition des environnements et des plateformes, qui nécessitent beaucoup de flexibilité et d’agilité.

CC :  Les images des licences BluAge sont disponibles au niveau du Cloud, ce qui permet à un client de déployer simplement et rapidement un environnement projet de modernisation avec BluAge. Même si une fois modernisées les applications peuvent être opérées sur environnement physique classique, nous conseillons à nos clients de rester dans le Cloud (Privé/Public ou Hybride).
De surcroît, les infrastructures  proposées par IBM associent par défaut la gestion des erreurs et des désastres, la flexibilité… IBM c’est la garantie d’un niveau de service supérieur, du matériel de qualité et une image sécurisante.
Sur ce marché en devenir, la croissance des opportunités passera par la preuve et l’exemplarité. C’est dans cette perspective que nous avons travaillé avec IBM GBS l’été dernier sur un cas de modernisation Batch. Nous avons fait un comparatif pour un client dont les résultats se sont avérés être au delà de ses espérances. Je pense que cet essai est de bons augures pour l’avenir.
De son côté, Aspaway apporte sa proximité, sa connaissance des environnements et 14 ans d’expérience.
Concrètement, vous pouvez d’ores et déjà tester la solution modernisation Cobol vers JEE via la page d’accueil de bluage.com,  au travers de notre place de marché « edrive ».

TB : Pourquoi communiquer maintenant ?

CC : Nous sommes prêts, et la demande est croissante. La notoriété de  notre technologie progresse en France. Il nous fallait donc avoir un environnement permettant à un ingénieur d’effectuer un « trial » pour quelques dizaines d’euros, ce que nous avons mis en place avec Aspaway et IBM afin de faciliter la diffusion de notre technologie.

PL : Pour récapituler sur notre collaboration, nous allons proposer un « trial » (en Cloud public), un environnement de Développement et de Test qui est le cœur de l’activité de BluAge et la possibilité de mettre en production en Cloud.

CC : Nous sommes aussi ouverts à d’autres formes de partenariat avec IBM. BluAge application est d’ailleurs ‘RationalReady’.

PL : Grâce au Cloud et à notre partenariat fort avec IBM, nous mettons à disposition des éditeurs comme Bluage des environnements temporaires de Trial et de test très facilement. Ensuite nous disposons de tous les outils et des compétences internes pour industrialiser le déploiement de l’environnement de production et en provisionner le run.
Par ailleurs je confirme les propos de Christian Champagne. La migration du patrimoine informatique et métier des sociétés dans un univers sécurisé est un enjeu majeur pour un grand nombre de grands comptes.

CC : L’aspect Provisioning est très important. Ce rôle sera dévolu à nos intégrateurs qui seront contents de s’acquitter de cette tâche eux mêmes en ligne. Enfin dernier point que je voulais ajouter, tous nos POCs à compter de janvier 2014 seront faits sur le Cloud ce qui facilite grandement l’engagement de nos partenaires et des clients.

TB : Christian Champagne, Patrice Lagorsse, je vous remercie.

A propos de BluAge/Netefective Technologies
La société a été créée en 2004. Elle emploie 135 collaborateurs dont 35 en R&D et réalise un chiffre d’affaires de 10M€. Jacques Attali est membre du conseil d’administration depuis  2006 et contribue à la notoriété de la technologie auprès des intégrateurs et des grands donneurs d’ordre.

Thierry Bayon
Thierry accompagne les entreprises technologiques (majoritairement éditeurs de solutions
métiers) dans leur appropriation du modèle technico-économique SaaS/Cloud et dans la mise en
œuvre de programmes marketing ad hoc. Il anime le blog www.saas-guru.com.
Vous pouvez le retrouver sur @SaaS_Cloud.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?