Now Reading
L’intelligence artificielle en 2030
0

L’intelligence artificielle en 2030

by Cloud Guru29 novembre 2016

La prestigieuse université de Stanford propose un rapport sur l’intelligence artificielle et l’humain, intitulé « ARTIFICIAL INTELLIGENCE AND LIFE IN 2030 ». Ce rapport est destiné à être mis à jour régulièrement, à partir de travaux débutés en 2014, et qui sont prévus pour se dérouler sur… une centaine d’années !

Les chercheurs étudieront notamment l’impact de l’I.A. (intelligence artificielle) sur des domaines tels que :

  • les transports
  • les robots domestiques
  • la santé
  • l’éducation
  • la sécurité publique
  • les salariés et le cadre de travail
  • les loisirs

Selon Stanford, ce rapport est conçu pour répondre à quatre publics. Pour le grand public, Il vise à fournir une représentation accessible, scientifiquement et techniquement exacte de l’état actuel de l’IA et de son potentiel. Pour l’industrie, le rapport décrit les technologies et les défis juridiques et éthiques, et peut aider à orienter l’allocation des ressources. Le rapport s’adresse également aux gouvernements locaux, nationaux et internationaux afin de les aider à mieux planifier l’IA dans la gouvernance. Enfin, le rapport peut aider les chercheurs en IA, ainsi que leurs institutions et bailleurs de fonds, à établir des priorités et à examiner les questions éthiques et juridiques soulevées par la recherche sur l’IA et ses applications.

Ce rapport, dans ses conclusions actuelles, met l’accent sur le fait que l’intelligence artificielle n’est pas en l’état actuel un danger pour l’homme, mais une aide précieuse notamment dans les domaines où elle est déjà utilisée : santé, transports, robotique, éducation…
Néanmoins, le rapport n’élude pas le fait qu’il faut s’attendre à voir des emplois supprimés dans différents secteurs d’activité, dans les prochaines années,  du fait du recours de plus en plus intensif à l’intelligence artificielle.

Selon les chercheurs de Stanford, qui ne donnent toutefois pas de chiffres en la matière, les pertes d’emplois occasionnées seraient compensées par de nouvelles créations dans d’autres domaines.

Nous vous invitons à découvrir ce rapport très riche qui comprend pas moins de 52 pages sur ce sujet en pleine actualité.

Pour en savoir plus :
> Le rapport complet (en anglais)

Pour nous contacter :

Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (facultatif)

Votre entreprise (obligatoire)

Votre demande

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?