Now Reading
Informatique mobile : vers un tsunami de données
0

Informatique mobile : vers un tsunami de données

by Cloud Guru27 février 2012

Un article d’INFO Dsi, basé sur les prévisions du Cisco Visual Networking Index (VNI), donne les chiffres prévisionnels du transfert de données dans les années qui viennent.

Et attention : les prévisions sont claires, le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par 18 entre 2011 et 2016, et passer ainsi à 7,6 exaoctets mensuels, soit 130 exaoctets en rythme annualisé !

Quelques extraits :

Ces prévisions anticipent une véritable explosion du nombre d’appareils connectés à Internet, qui dépassera le nombre d’habitants sur la planète. Cette augmentation du trafic des données mobiles représente un taux de croissance annuel composé de 78 % sur la période 2011-2026

2 raisons majeures :

1. Une croissance du trafic cloud sur les réseaux mobiles, qui sera multipliée par 28 entre 2011 et 2016, avec un taux de croissance annuel composé de 95%.
2. Une augmentation du nombre de terminaux mobiles connectés à Internet. En 2016, le nombre de ces dispositifs, modules M2M (machine-to-machine) inclus, devrait atteindre 10 milliards, soit un chiffre supérieur à celui de la population mondiale, estimée, selon les prévisions pour cette même année, à 7,3 milliards d’habitants.

(…) La multiplication des appareils sans fil bénéficiant d’un accès aux réseaux mobiles aux quatre coins du globe est le premier moteur de croissance du trafic. En 2016, le nombre de dispositifs permettant de se connecter aux réseaux mobiles sera de 8 milliards, auxquels viendront s’ajouter 10 milliards de connexions M2M. Ces dernières se retrouvent sur les systèmes GPS des voitures, les systèmes de suivi (Asset Tracking System) utilisés dans l’industrie et le transport, ainsi que les applications exploitées dans le domaine médical pour constituer les dossiers des patients et obtenir plus rapidement des données relatives à leur état de santé.

Les smartphones, les ordinateurs portables et autres dispositifs mobiles génèreront environ 90 % du trafic mobile mondial, le trafic M2M en représentera 5 % et les passerelles haut-débit mobiles constitueront les 5% restants.

Pour en savoir plus :

> l’article complet d’INFO Dsi

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?