Now Reading
IBM déclare : « A propos du Cloud Computing, ne nous sous-estimez pas ! »
0

IBM déclare : « A propos du Cloud Computing, ne nous sous-estimez pas ! »

by Cloud Guru31 mai 2012

Article traduit par Olivier GOBESSI – Directeur Marketing chez Best’Ware.
L’article original en Anglais a été rédigé par Todd Nielsen . Vous pouvez retrouver l’article original sur wired.com

La prochaine fois que vous croiserez un IBMer, demandez lui : « Que pouvez-vous faire pour moi ? ». Sa réponse habituelle sera quelque chose comme « Ce que vous voulez ». Ceci apporte de la confusion dans le marché des PME/PMIs et le réseau e distribution, mais la vérité est, et a généralement été, qu’IBM peut tout faire quand il s’agit d’informatique… et même plus.

A propos du Cloud Computing, IBM vient de faire une importante annonce cette semaine qui maintient le « status quo ».

« Ce que vous voulez » semble également s’appliquer au Cloud Computing.

IBM a révélé des chiffres et a fait quelques annonces à propos de SmartCloud qui résument son engagement fort dans ses services Cloud :

  • Top Coder bascule 400 000 développeurs vers IBM SmartCloud.
  • Otrun utilise SmartCloud pour livrer des statistiques à plus de 500 hôtels.
  • L’amélioration de la couverture médicale en Haïti en utilisant SmartCloud pour collaborer avec plus de 200 professionnels de la santé dans le monde.
  • Ricoh, Neiman Marcus, L’université d’El Paso au Texas, Hindustan Motors, Bonduelle et Apave parmi d’autres, ont tous choisi IBM SmartCloud.
  • 1 million d’utilisateurs travaillent dans le Cloud IBM.
  • Plus de 100 Milliards de $ de transactions commerciales par an sont réalisées dans le Cloud IBM.
  • 4,5 millions de transactions quotidiennes via le Cloud IBM.

Je pense que l’engagement est le suivant : « Nous sommes dans le Cloud, et nous sommes une force avec laquelle il faut compter et nous pouvons faire tout ce que vous souhaitez »

Quelques points importants de l’annonce incluent :

  • Un nouveau SLA (Service Level Agreement) à 99,9% pour Smart Cloud Entreprise (waou .. rares sont les fournisseurs qui peuvent promettre ça).
  • Les développeurs semblent convaincus, avec plus de 30 nouveaux éditeurs validés pour IBM SmartCloud (les fournisseurs de Cloud vivent et meurent à cause des applications. C’est un engagement fort que les développeurs reconnaissent la valeur de la plateforme).
  • Smart Cloud Entreprise est disponible en Amérique du Nord et en Europe avec des plans pour déployer ailleurs dans le monde au 3ème trimestre 2012 (un facteur important pour les entreprises internationales que peu de fournisseurs de Cloud peuvent proposer).
  • Plusieurs outils et services sont cités pour améliorer et faciliter la migration et le transfert  d’applications vers le Cloud.
  • Amélioration de la gestion des licences et support de plusieurs systèmes d’exploitation et de logiciels.

Et encore bien plus :

  • SmartCloud Entreprise 2.1 : « offre une nouvelle façon simple pour déployer une robuste Infrastructure-as-a-Service (IAAS) pour construire et déployer des applications innovantes qui peuvent optionnellement s’intégrer avec un Cloud Privé et des briques informatiques traditionnelles ».
  • SmartCloud Entreprise +, « désormais disponible en Amérique du Nord et en Europe avec des plans pour déployer ailleurs dans le monde au 3ème trimestre 2012 [avec] un support pour les 2 environnements x86 et p Séries – les systèmes d’exploitation incluent Windows, Linux et AIX en plus des hyperviseurs VM Ware ou PowerVM, et sans oublier  la valeur reconnue des services IBM qui vont avec ».
  • SmartCloud Application Services : « La plateforme PaaS (Plateform-as-a-Service) sera rendue plus disponible pour certains clients. Les clients seront capables de bénéficier de « Application Workload Service » et de « Collaborative Lifecycle Management Service » pour développer et déployer des applications en plus de « Smart Cloud Entreprise » pour accélérer leurs projets SmartCloud Applications Services.

Une chose est claire : IBM n’a pas attendu et IBM entend être un acteur incontournable dans le Cloud.

Alors que manque-t-il ? Comme pour de nombreux fournisseurs de Cloud comme Dell et HP, la stratégie de distribution indirecte d’IBM n’est pas claire et les bénéfices pour les partenaires à revendre leurs produits et leurs services ne sont pas évidents.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?