Now Reading
Go Daddy, un nouvel acteur Cloud inattendu
0

Go Daddy, un nouvel acteur Cloud inattendu

by Cloud Guru23 mars 2016

La société basée en Arizona se transforme en une boutique en ligne pour les petites entreprises du monde. La société a dévoilé son propre service cloud computing, un service qui permet à quiconque de construire et d’exploiter des solutions sans mettre en place leur propre infrastructure.

GoDaddy accueille déjà plus de 10 millions de sites Web, mais de façon traditionnelle, en donnant par exemple l’accès à un logiciel de création de site comme WordPress. Maintenant, ses nouveaux services «Cloud Server» permettent de faire tourner des machines virtuelles, où chacun peut construire et exécuter à peu près toutes les solutions.  «Ce que nous ciblons, ce sont les entreprises qui servent les petites entreprises», dit GoDaddy vice-président senior de l’hébergement Jeff King.

Amazon a lancé le concept du nuage il y a environ une décennie avec Amazon Web Services, qui l’a depuis transformé en une entreprise côtée 9,6 milliards $ pour le plus grand détaillant en ligne au monde. Pendant ce temps, Google, Microsoft et IBM sont toutes à la poursuite d’Amazon. Forrester prédit que ce sera un marché de 191 milliards $ d’ici 2020. Or, cette tendance ouvre la porte à de plus petits acteurs comme GoDaddy.

Le Cloud alimente encore les débats. La semaine dernière Dropbox a annoncé qu’il avait quitté le Cloud Amazon. Mais Dropbox est l’exception qui confirme la règle. Bien sûr, il est logique pour certaines entreprises d’utiliser leur propre matériel dans leurs propres centres de données. Mais avec des sociétés comme Amazon et Google offrant des économies d’échelle importantes, tout en gardant les prix bas pour concurrencer les uns et les autres, le Cloud fait de plus en plus sens pour externaliser l’informatique des entreprises.

C’est encore plus logique pour les petites entreprises que cible GoDaddy. Pourquoi acheter un serveur lorsque vous pouvez aussi facilement louer un serveur virtuel sur la plateforme où vous venez d’enregistrer un nom de domaine Internet ? De plus en plus, l’avenir de l’informatique est de laisser le matériel et le logiciel à quelqu’un d’autre.

> Pour en savoir plus, l’article originel de Wired (en anglais)

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?