Now Reading
L’essor de l’entreprise « digital native » d’ici 2020
0

L’essor de l’entreprise « digital native » d’ici 2020

by Cloud Guru7 novembre 2016

IDC a annoncé ses prévisions pour l’industrie mondiale de la technologie de l’information (IT) pour 2017 et au-delà. Les prédictions ont été publiées dans un nouveau rapport IDE FutureScape et présentées dans une conférence Web en direct animée par le chef analyste Frank Gens.

IDC fait la chronique du Cloud, des mobiles, du Big Data/analytiques et des technologies sociales, depuis près d’une décennie. Au cours des dernières années, l’adoption de ces technologies s’est accélérée au fur et à mesure que les entreprises subissent une transformation numérique à grande échelle. IDC prévoit que la transformation numérique atteindra l’échelle macroéconomique au cours des trois à quatre prochaines années, en modifiant la façon dont les entreprises opèrent et en remodelant l’économie mondiale. C’est l’aube de l’économie « DX ».

«Nous sommes à un point d’inflexion alors que les efforts de transformation numérique passent du statut de « projet » ou « d’initiative » à l’impératif commercial stratégique», a déclaré Frank Gens, vice-président et analyste chez IDC. « Chaque entreprise, indépendamment de son âge ou de son secteur d’activité, doit devenir « digital native » dans la manière dont ses cadres et ses employés pensent, produisent et dans la façon dont ils fonctionnent ».

Les dix prévisions concernant l’industrie informatique de IDC révèlent notamment ce qui suit :

1. D’ici à 2020, 50% des « Global 2000 » verront la majeure partie de leurs activités dépendre de leur capacité à créer des produits, des services et des expériences numériques améliorés. Pour les leaders de l’industrie, la croissance des revenus la plus rapide proviendra des produits et des services basés sur l’information. Pour faciliter le développement de ces produits et services, l’investissement mondial dans les initiatives « DX » atteindra 2,2 Milliards de dollars en 2019, soit près de 60% de plus qu’en 2016.

2. D’ici 2019, les technologies et les services seront à l’origine de près de 75% des dépenses en IT, ce qui représente une croissance deux fois supérieure à celle du marché total IT. Cela représente une accélération majeure par rapport aux perspectives de l’année dernière, lorsque IDC a prédit que les technologies de la « 3e plate-forme » représenteraient plus de 60% des dépenses informatiques d’ici 2020. Ces dépenses seront alimentées par une évolution plus poussée des technologies de base ainsi que par l’adoption rapide d’accélérateurs d’innovation tels que les systèmes d’intelligence cognitive / artificielle (AI), la réalité augmentée / réalité virtuelle (AR / VR) et la sécurité de future génération.

3. D’ici à 2020, 67% de l’ensemble des infrastructures informatiques et des dépenses en logiciels des entreprises seront liées au Cloud. La stratégie « cloud-first » d’aujourd’hui devient « cloud-only ». […] Tout aussi important, le cloud se transformera pour devenir plus fiable, plus intelligent, plus axé sur l’industrie, plus canalisé et plus concentré avec les 5 premiers fournisseurs IaaS / PaaS contrôlant au moins 75% du marché d’ici 2020.

4. D’ici 2019, 40% de toutes les initiatives de transformation numérique – et 100% de toutes celles en IoT – seront appuyées par des capacités cognitives / AI. Au fur et à mesure de l’adoption par les développeurs (d’ici 2018, 75% des équipes de développeurs incluront des fonctionnalités cognitives / AI dans une ou plusieurs applications), on verra se dessiner une bataille entre les concurrents megaplatforms – IBM et Microsoft.

5. En 2017, 30% des sociétés « Global 2000 » opérant en BtoC expérimenteront l’AR / VR (réalité augmentée et réalité virtuelle) dans le cadre de leurs efforts de marketing. Les interfaces sont la passerelle essentielle à l’engagement du client et elles évoluent beaucoup plus rapidement que prévu. IDC s’attend à ce que les AR / VR soient adoptées en masse d’ici 2021, alors que plus d’un milliard de personnes dans le monde auront régulièrement accès aux applications, au contenu et aux données via une plateforme AR / VR.

6. D’ici 2018, le nombre de Cloud collaboratifs industriels (ICC) triplera à plus de 450; D’ici à 2020, plus de 80% des « Global 500 » seront des fournisseurs de services numériques par le biais des ICC. Les ICC sont des plates-formes basées sur le cloud qui permettent à plusieurs entreprises d’un même secteur de collaborer d’une manière ou d’une autre vers un objectif commun, comme l’amélioration de la connaissance et / ou de la capacité industrielle.

7. D’ici la fin de 2017, plus de 70% des « Global 500 » auront des équipes dédiées à la transformation / innovation numériques. Pour relever les défis de l’économie « Digital native », les entreprises devront développer leurs équipes de développeurs plus rapidement. Dans le même temps, le rythme de l’innovation basée sur les logiciels va accélérer. […]

8. D’ici 2020, plus de 70% des revenus des fournisseurs de services Cloud seront distribués par des partenaires / courtiers. Au fur et à mesure que l’utilisation du cloud devient plus complexe, les partenaires traditionnels des canaux informatiques évolueront pour fournir l’aide nécessaire pour prendre en charge la variété croissante des utilisateurs et d’utilisations ddu Cloud. […]

9. D’ici à 2020, la performance de toutes les entreprises sera mesurée par un nouvel ensemble exigeant de benchmarks pilotés par la transformation digitale, nécessitant une performance de 20 à 100% ou plus. […] Sans surprise, IDC s’attend à ce qu’au moins un tiers des 20 premières entreprises de l’industrie ne parviennent pas à s’adapter à ces nouveaux repères, ouvrant ainsi la porte à une concurrence accrue et à des perturbations.

10. D’ici 2020, un tiers des entreprises de santé / sciences de la vie et de consommation commenceront à développer la première vague de produits et de services liant étroitement les technologies et le corps humain. L’intégration des technologies numériques avec les biosystèmes humains ainsi que l’utilisation des technologies numériques pour l’ingénierie des systèmes biologiques au niveau cellulaire et sous-cellulaire commencent à entrer dans les premiers stades de la R & D.

Pour en savoir plus :
> Le rapport et la conférence web (en anglais)

Pour nous contacter sur ce sujet :

Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (facultatif)

Votre entreprise (obligatoire)

Votre demande

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?