Now Reading
Esker récompensé pour sa capacité d’innovation avec l’obtention de 2 nouveaux brevets aux Etats-Unis
0

Esker récompensé pour sa capacité d’innovation avec l’obtention de 2 nouveaux brevets aux Etats-Unis

by Cloud Guru8 novembre 2013

 

 

Le Bureau Américain des Brevets (U.S. Patent & Trademark Office) vient d’octroyer deux nouveaux brevets à la société Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des processus documentaires. Cette reconnaissance salue aujourd’hui la stratégie d’innovation d’Esker qui développe des solutions de dématérialisation toujours plus pointues pour permettre aux organisations de gagner en productivité et en efficacité.

Depuis sa création, Esker consacre ses forces vives à l’innovation : 85 % de ses effectifs français ont des profils bac+5 ingénieur et 35 % sont affectés à la R&D (18 % au niveau mondial). Ces deux nouveaux brevets portent aujourd’hui à 5 le nombre de brevets détenus par Esker (informations sur les autres brevets disponibles sur demande).

« L’obtention de ces deux nouveaux brevets vient saluer une nouvelle fois notre capacité à innover et à dépasser les marqueurs conventionnels du marché de la dématérialisation. En nous décernant ces brevets, le Bureau Américain des Brevets reconnaît la primeur d’Esker sur ces technologies qui se trouvent d’ores et déjà au sein de nos solutions de dématérialisation au service de nos clients » déclare Jean-Michel Bérard, Président du Directoire d’Esker.

2 brevets octroyés et 1 en attente de validation

1. Digital document management system (US 20110010356 A1)
Système permettant de soumettre à une plateforme SaaS un lot de documents dématérialisés afin de les indexer pour archivage, de les imprimer ou de les envoyer par courrier.

2. Automated document separation (US 20120016832 A1)
Technologie qui permet de découper intelligemment un document automatiquement sur la base de son contenu (factures multiples par exemple). Une fois la découpe effectuée par le système, elle est soumise à un approbateur qui valide ou corrige la proposition. L’algorithme est ensuite capable d’apprendre et d’intégrer ses erreurs suite au correctif.

3. Document processing and distribution using customized process printer driver (en cours d’instruction par le bureau des Brevets)
Système permettant la création d’imprimantes virtuelles capables de soumettre automatiquement un document à un processus métier paramétrable. Ce processus pourra par exemple diffuser des factures selon le media et le format souhaité par le client destinataire.

« Nous orientons aujourd’hui nos efforts autour des problématiques de mobilité, mais également sur les enjeux des échanges d’informations entre les entreprises. A l’ère de la virtualisation et de la dématérialisation des échanges, l’enjeu principal est de ne pas aseptiser les relations entre les personnes et entre les entreprises. Avec ses solutions, Esker vise justement à réduire les interventions humaines répétitives de manipulation de documents tout en favorisant les échanges et la transparence des communications pour améliorer le travail en équipe et la collaboration » ajoute Jean-Jacques Bérard, Vice-Président Recherche & Développement d’Esker.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?