Now Reading
Les data-centers « on premise » toujours bien présents
0

Les data-centers « on premise » toujours bien présents

by Cloud Guru5 mai 2017

Uptime Institute a publié les résultats de sa septième enquête annuelle sur l’industrie des centres de données, qui examine les principales tendances et développements qui façonnent l’industrie des infrastructures informatiques. Ces résultats révèlent que si la majorité des organismes informatiques transfèrent une partie de leur charge de travail dans le cloud, le pourcentage de charge de travail résidant dans des data-centers appartenant à l’entreprise est resté stable à 65% depuis 2014. Pour les applications critiques et les données, les entreprises continuent à considérer le data-center comme non seulement important, mais essentiel pour leurs stratégies centrées sur le numérique.

« Les résultats de l’enquête reflètent plusieurs tendances clés qui agissent ensemble comme un catalyseur puissant. L’augmentation des performances des processeurs, l’extension de la virtualisation des serveurs et l’adoption du cloud computing ont tous créé une base informatique qui diffère considérablement de celle existant il y a seulement 5 ans « , a déclaré Matt Stansberry, directeur principal du contenu et des publications à Uptime Institute. « Du fait de ce changement, les data-centers appartenant à l’entreprise sont restés un élément central… « 

Autres résultats de l’enquête :

  • Les budgets des data-centers sont en hausse en 2017. Par rapport à 2016, près de 75 pour cent des budgets des centres de données des entreprises ont augmenté ou sont restés stables cette année.
  • Les centres de données appartenant à l’entreprise ou en location sont encore le lieu principal de calcul. En moyenne, les répondants signalent que près des deux tiers de leurs actifs informatiques sont actuellement déployés dans leurs propres centres de données, 22% étant déployés chez des fournisseurs de centres de données mutualisés et 13% déployés dans le cloud.
  • La résilience informatique augmente, complétant la redondance. La majorité des entreprises (68 %) s’appuient sur la résilience basée sur l’IT. À l’aide d’une architecture informatique avec plusieurs centres de données géographiquement répartis, elles assurent le basculement en direct des applications en cas de panne. Dans le même temps, 73 % des répondants ont déclaré ne pas disposer de sites de centres de données physiques à faible redondance.
  • Les temps d’arrêt sont importants. Plus de 90 pour cent des centre de données et des professionnels de l’informatique pensent que leur management est plus préoccupé par les pannes maintenant qu’il ne l’était il y a un an
  • Mesures et métiers. Alors que 90 pour cent des organisations effectuent l’analyse des causes de toute panne IT, seules 60 pour cent déclarent qu’elles mesurent le coût des temps d’arrêt en tant que métrique d’entreprise.

Pour en savoir plus sur ce sujet :

> le site d’Uptime Institute (en anglais)

Pour nous contacter sur ce sujet :

Vos nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (facultatif)

Votre entreprise (obligatoire)

Votre demande

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?