Now Reading
IT et Cloud : les fournisseurs n’écoutent pas les entreprises
0

IT et Cloud : les fournisseurs n’écoutent pas les entreprises

by Cloud Guru27 juin 2018

Le monde informatique livre une intéressante analyse des communications récentes du CIGREF, qui récrimine contre le comportement des fournisseurs de services Cloud. Ceux-ci ne seraient pas à la hauteur des attentes de leurs clients, donc des adhérents du CIGREF.

Voici quelques extraits qui résument ce point de vue :

[…] Les grandes entreprises et administrations membres du Cigref veulent garder de l’agilité et éviter la dépendance ou même la captivité à l’égard d’éditeurs ou de prestataires de services. En particulier, l’évolution vers le cloud n’a pas résolu tous les problèmes et n’a pas non plus tenu ses promesses. Pour le Cigref, selon Bernard Duverneuil, « le sujet du jour est une poignée d’éditeurs et de prestataires en position de force ayant des pratiques irritantes. » La diplomatie et l’euphémisme signant classiquement les déclarations du Cigref, les termes employés devraient alerter les fournisseurs. […]

Le rôle de faire un inventaire à la Prévert des mauvaises pratiques est revenu à Philippe Rouaud. La première est évidemment une succession de positions archaïques pour tenter d’accroître des revenus assurés. Une petite liste : tarifications complexes incompréhensibles ne permettant pas d’avoir un coût prévisible, contrats générant des dépendances, audits hostiles… Le cloud ne tient pas ses promesses d’abord parce que les modèles des prestataires sont archaïques, pas pour des raisons techniques. Ainsi, Microsoft propose, pour Office 365, des abonnements annuels. Où sont la flexibilité, la consommation à l’usage, la variabilité des coûts, avec un tel modèle ? Quant à Salesforce, son offre multicloud suppose de réaliser de l’intégration. […]

« Il est tout à fait anormal que, sur Oracle, des options payantes puissent être activées par des techniciens non-décideurs » a pointé Philippe Rouaud. De la même façon, SAP propose de nouvelles métriques (obscures) mais les outils de comptage ne sont pas à jour… Philippe Rouaud a aussi soulevé le cas des fameux « accès indirects » : « quand on évoque ce sujet, on pense tout de suite à SAP mais ce n’est pas le seul concerné. Nous assistons à l’agonie du système de facturation à l’utilisateur nommé à cause de l’émergence de l’IoT, des bots, etc. La stratégie des éditeurs est inadaptée. » […]

La propriété intellectuelle est souvent vécue par les entreprises comme un moyen abusif de les rançonner, notamment au travers des fameux audits de licences. S’ils sont en principe légitimes, les abus sont évidents. Philippe Rouaud a répété l’antienne des clients : « les audits sont souvent des représailles face à une baisse du volume d’achats. » […]

 

Pour en savoir plus :
> L’article du monde informatique

 

Vous souhaitez nous soumettre un article pour publication ou avez besoin d’assistance pour en écrire un ou plusieurs ? Contactez nous ci-dessous pour en discuter !

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?