Now Reading
Cloud : IBM France parie sur l’écosystème
0

Cloud : IBM France parie sur l’écosystème

by Cloud Guru26 avril 2012

 

Pierre MANGIN, sur silicon.fr, livre la vision d’IBM France sur l’écosystème  du cloud computing, « maillon indispensable ».
Extraits :

La démarche est intéressante. Le cloud computing suscite non seulement des transformations en profondeur dans la fourniture des services IT mais bouleverse, on pouvait s’y attendre, l’écosystème, donc la chaîne de valeur entre éditeurs de logiciels, intégrateurs, VAR et SSII en général. (…)

En ouverture, Mathieu Poujol, principal consultant de PAC (Pierre Audoin Consultants) a souligné que « beaucoup d’acteurs combinent [ou empilent ?] plusieurs activités IT : la distribution professionnelle, les services informatiques, l’hébergement, l’édition de logiciels, le conseil, des éditions spécifiques (sécurité, stockage, réseaux…), sans oublier la distribution grand public. Cet empilement est utile et nécessaire pour démarcher les PME avec des solutions complètes ».

Autre constat, « la priorité, c’est de trouver de nouveaux clients. Mais le développement des ressources humaines est aussi un sujet important, car l’enjeu c’est de mieux servir [les] futurs clients, et aussi de développer de nouvelles offres, en particulier dans le service informatique ».

De sa récente enquête ‘Distribution IT’ (décembre 2011) PAC déduit également que « le support technique est primordial dans la relation avec les partenaires et le développement des affaires. Le support des équipes de ventes dans l’élaboration de business plan arrive en seconde préoccupation, suivi de près par l’innovation relative aux produits et aux services ».

La stratégie d’IBM ? Inciter, accompagner…

Pour sa part, Philippe Sajhau, directeur Business Partners & Mid Market, explique ainsi la stratégie d’IBM France à l’égard de l’écosystème :
« Nous visons plusieurs objectifs :
1- inciter nos partenaires par des accompagnements pour qu’ils vendent l’ensemble du portefeuille dont le cloud qui devient un sous-bassement ; il s’agit de trouver de nouveaux moyens de faire de la marge. Et lors de la convention Partner IBM a annoncé un programme d »incentive’  conduisant à -15 % sur le logiciel et -10 % sur le matériel ;
2- sur les Systems X, recruter de nouveaux partenaires (y compris sur le territoire des concurrents [dont HP…] ;
3- accompagner la très forte expansion des sociétés qui, partenaires existants ou potentiels, se développent autour de l’hébergement et du cloud, et vont doubler leurs capacités d’ici à 2013, y compris en France. Parmi eux figurent notamment les MSP ou managed services providers .»

Au passage, IBM dit recenser pas moins de 2500 éditeurs en France.

En complément, Christian Comtat, directeur Cloud Computing chez IBM France, insiste sur un changement de paysage. « En 2010, la préoccupation des DSI était d’abord concentrée sur la sécurité, la disponibilité et l’indépendance envers les fournisseurs. »

« D’ici à 2015, soutient-il, 90 % des entreprises devraient passer au cloud computing, [qui] va jouer un rôle significatif dans l’élaboration des propositions de valeur client. Les entreprises vont, à travers le Cloud, guider l’innovation au sein de l’écosystème. Le Cloud va être, de plus en plus, recherché pour favoriser la collaboration et réduire la complexité business. »
(…)

Pour en savoir plus :
> l’article de Silicon.fr

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?