Now Reading
Cloud : attention aux coûts cachés selon Symantec
0

Cloud : attention aux coûts cachés selon Symantec

by Cloud Guru8 février 2013

Symantec livre une étude sur les coûts cachés du Cloud. Le site Silicon.fr s’en fait echo, et tire la sonnette d’alarme sur les utilisations incontrôlées du cloud computing.

Dans sa première étude mondiale « Avoiding the Hidden Costs of Cloud – 2013 », Symantec révèle certains des vrais problèmes du cloud computing : son impact financier et les enjeux de la sécurité. Si la lecture des résultats de l’étude a de quoi faire peur, elle révèle aussi un domaine en construction où tout est à reconsidérer.

Les services de cloud déployés dans l’entreprise sont-ils sous contrôle ? Le premier enseignement de l’étude Symantec vient confirmer que les trois quarts des 3236 entreprises interrogées dans le monde doivent faire face à l’utilisation sauvage de services cloud, c’est-à-dire que leur déploiement, qu’il s’agisse de messageries, de CRM, de services RH ou autres, s’est effectué en dehors de la DSI. 70% des entreprises et 68 % des PME françaises sont confrontées à cette pratique et ont expérimenté des déploiements non autorisés et non gérés d’applications de cloud computing au cours de ces derniers mois.
L’adoption sauvage de services dans le cloud se traduit par un désordre dans la gestion de l’entreprise, mais aussi par la divulgation non autorisée et hors des règles de conformité de données souvent confidentielles, parfois de vols de produits ou de services. Ainsi que, sur un plan plus technique, de dégradations des ressources web et réseaux de l’entreprise. Et surtout elle est source de coûts cachés…

La seconde grande problématique liée au cloud computing provient des sauvegardes (backups) et restaurations. En la matière, les entreprises ne manquent pas de solutions de sauvegarde des données, trois en moyenne, destinées aux environnements physiques, virtuels et cloud.
Au delà de la complexité de cette déclinaison, qui nuit à la productivité de la sauvegarde tout en augmentant les risques et les coûts, l’étude pointe leur inefficacité dramatique : 43% des entreprises ont perdu des données stockées dans des clouds (33% pour les entreprises françaises, mais l’on peut craindre que ce chiffre soit minoré, une pratique courante lorsqu’il arrive d’évoquer des problématiques de sécurité). […]

Pour en savoir plus :
> l’article de silicon.fr

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?