Now Reading
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Cloud Hybride…
0

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Cloud Hybride…

by Cloud Guru3 octobre 2014

…sans jamais oser le demander.

Le Cloud Hybride est un concept dont on parle de plus en plus. Mais savez-vous vraiment tout ce que recouvre ce terme?

Il nous a semblé utile de faire un point sur ce modèle qui rencontre un succès croissant, en revenant sur quelques articles parus sur ce blog, et sur le blog Thoughts on Cloud américain. Voici donc les réponses apportées par les experts IBM à quelques questions que vous pourriez encore vous poser.
Et si cela ne suffit pas, nous vous invitons à retrouver nos experts en ligne lors d’un prochain CloudChat consacré au Cloud Hybride, le 16 octobre de 16 à 17h #cloudavis

cloud_hybride

Qu’est-ce que le Cloud Hybride ?

Marcus ERBER, architecte senior en technologie de l’information chez IBM, livrait sa réponse sur ce même blog il y a peu : « « Cloud hybride » fait souvent référence à l’association d’un service de Cloud public et d’un Cloud privé sur site. Toutefois, les Clouds hybrides peuvent également être composés de deux Clouds publics fournis par différents fournisseurs, ou même combiner un Cloud et une informatique traditionnelle. En fait, une configuration où les systèmes existants d’une infrastructure informatique classique sont combinés à un service de Cloud public constitue le scénario d’utilisation le plus fréquent d’un Cloud hybride. » Son article complet est ici.

Quels sont les principaux bénéfices du Cloud Hybride ?

Michael J.Fork est Architecte au bureau CTO d’IBM Cloud Service Division (US). Il nous a livré dans un article détaillé (en anglais) les 4 principaux avantages du Cloud Hybride, que l’on pourrait résumer ainsi:

Capacité d’extension

Lorsque le coût d’une augmentation de capacité traditionnelle (on premise) est élevé, par exemple pour accroitre la puissance d’un data center ou pour en créer un nouveau, une approche hybride est une alternative intéressante.

Tests et développement

Les charges de travail peuvent être élevées, et variables, en fonction de la phase de développement. Un environnement hybride permet d’y faire face, en adaptant la capacité à la demande, et en payant uniquement en fonction de l’utilisation réelle.

Planification des besoins temporaires

Bien souvent, les besoins sont variables et connus à l’avance : sortie d’un nouveau produit ou service, vacances, activité saisonnière. La charge de travail peut être déplacée vers le Cloud hébergé, ponctuellement, ce qui évite l’investissement en capital, pour ne réaliser que des dépenses de fonctionnement.

Optimisation du réseau

Le Cloud Hébergé offre la possibilité de déplacer une partie importante du réseau en externe et, ainsi, améliorer la disponibilité, l’évolutivité et la fiabilité de la connexion en tirant parti des investissements de réseau du fournisseur.

Comment intégrer des applications avec le Cloud Hybride ?

Loïc MARSOLLIER travaille au sein du centre client IBM de Montpellier en tant qu’architecte Cloud. Son rôle est d’aider les partenaires et les clients d’IBM à exprimer des cas d’utilisation et des exigences Cloud pour ensuite proposer des solutions et des recommandations d’architecture répondant à ces besoins. Avec 33 ans d’expérience en informatique dont 10 ans chez IBM dans le groupe logiciel, Loïc s’est spécialisé sur le domaine du Cloud dès 2010 et s’intéresse particulièrement au modèle Cloud hybride. A ce titre, il est co-auteur d’un redbook : (http://www.redbooks.ibm.com/abstracts/sg248016.html?Open).

Voici ce qu’il en dit :  » Le nouveau paradigme du Cloud Computing est porteur de nombreuses promesses mais amène aussi de nouvelles contraintes. Il est important de traiter l’intégration des nouvelles applications avec les applications d’entreprise existantes, qui resteront encore actives de nombreuses années. Il existe plusieurs options pour réaliser cette intégration mais pas sans inconvénients, parfois rédhibitoires. De mon avis et expérience personnels, un composant spécialisé est le meilleur choix technique et économique : il permet dès aujourd’hui de réaliser en quelques jours, et sans développement, des intégrations d’applications complexes telles que des ERP et des CRM évoluant dans le Cloud. » Retrouvez l’ensemble de son point de vue ici.

Quel est l’avenir du Cloud Hybride ?

Selon Gartner, près de la moitié des grandes entreprises effectueront des déploiements en mode Cloud hybride d’ici fin 2017. Alors qu’IBM accélère son leadership dans le Cloud en délivrant des capacités de Big Data ou d’analytique pour les entreprises qui font le choix d’un modèle en Cloud Hybride, la compagnie annonce également que des entreprises de différentes industries sont en train de migrer des opérations essentielles pour leur entreprise sur SoftLayer.

Des clients du monde entier adoptent le Cloud d’IBM, dont plusieurs milliers de nouveaux clients qui ont migré vers la plateforme SoftLayer en seulement 1 an. Parmi les plus récents on compte Macy’s, Whirlpool, une filiale de Daimler, Sicoss Group et de nombreux autres qui transforment leur opérations pour adopter la nouvelle ère du Cloud hybride.

Alors que les données deviennent la ressource naturelle de l’avenir, les clients cherchent les moyens de stocker et d’exploiter leurs données efficacement, tout en garantissant leur confidentialité et leur sécurité. En tirant profit du Cloud IBM, les entreprises ont désormais la possibilité d’intégrer plus rapidement des données et des services existants ou nouveaux afin de développer de nouvelles innovations et de plus facilement contrôler, gérer et sécuriser les données et les applications de l’entreprise.

Est-ce que le Cloud Hybride est fait pour vous ?            

Le mieux est probablement de poser cette question directement à nos experts lors de notre CloudChat du 16 octobre de 16 à 17h #cloudavis Mais voici quelques éléments de réponse donnés par Arthur Nichols, Systems Analyst, dans un article récent :

Le Cloud est adopté rapidement par le monde de l’entreprise, avec l’appui de la direction informatique ou non. Alors que de nombreuses entreprises sautent la tête la première et tentent d’apprendre à nager après, certaines autres vont à l’encontre et risquent de se laisser distancer. La seule option valable pour le secteur IT est de se diriger vers le Cloud. Or, le Cloud Hybride offre un moyen facile de se lancer dans ce « meilleur des mondes ».

Vous avez d’autres questions à propos du Cloud Hybride ?

Bien évidemment, cet article ne peut répondre à toutes vos questions. C’est pourquoi nous vous proposons de les poser vous-même à nos experts.
Retrouvez-nous le 16 octobre de 16 à 17h pour un CloudChat consacré au Cloud Hybride #cloudavis

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire ou relire les articles suivants :

Qu’est-ce que le Cloud hybride ?

Cloud Hybride : intégration d’applications

Four benefits of hybrid Cloud computing

is a Cloud hybrid model right for you ?

How to explain private, public and hybrid Cloud to your spouse

Livre blanc :      

Entreprise Hybrid Computing : System Z and Softlayer

Laurent Herce
Laurent Hercé est consultant associé pour SaaS Guru et Marketor. Fort de 6 années d’expérience dans les domaines Cloud & SaaS, il contribue régulièrement à la création de guides et livres blancs, et anime d’autres blogs dans le domaine du Cloud / SaaS, notamment www.saas-guru.com.

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?