Now Reading
Une approche de la modernisation cloud – 1
0

Une approche de la modernisation cloud – 1

by Cloud Guru29 août 2013

[co-écrit par Debasis Roy Choudhuri]

Cette série se penche de façon méthodique sur la modernisation de l’environnement informatique d’une organisation. Cette première partie couvre l’introduction, ainsi qu’une approche d’évaluation des applications et de l’infrastructure informatique, tandis que la deuxième partie traite du modèle d’adoption destiné à moderniser l’environnement informatique en fonction des résultats de l’évaluation.

« Cloud Computing » est désormais une expression à la mode dans l’industrie. Nous avons tous entendu parler des différentes caractéristiques et fonctionnalités de l’offre cloud qu’une société peut déployer pour optimiser ses ressources informatiques rapidement et obtenir sans tarder un retour sur investissements. Il existe sur le marché de nombreux fournisseurs de services qui proposent plateforme sous forme de service (PaaS), infrastructure sous forme de service (IaaS) et logiciel sous forme de services (SaaS) via le cloud. Les fournisseurs de services tentent sans relâche de positionner leurs services sur l’activation d’applications industrielles dans la plateforme cloud.

Quand on pense aux services cloud, on voit une offre structurée avec un ensemble de piles de matériel, plateforme et technologie prédéfinies afin de pourvoir aux différents objectifs métier. La majorité des offres du marché sont liées à l’achat d’un nouveau service ou au déploiement d’une charge de travail applicative verte sur une plateforme cloud définie par un fournisseur de services. Toutefois, les questions suivantes restent sans réponse :

  • A-t-on suffisamment réfléchi à la modernisation des applications existantes dans le cloud où les organisations ont massivement investi pour exécuter des processus coeur de métier ?
  • Peut-on optimiser les processus, règles et flux de travail métier (qui sont les atouts du succès de l’organisation) en passant à des applications adaptables au cloud et plus récentes ?

Les CIO ont désormais commencé à explorer ces options, ce qui peut s’avérer bénéfique pour l’activité en réduisant les coûts d’exploitation et en améliorant l’agilité de l’entreprise.

Cet article est centré sur les principes en matière d’architecture et sur le processus de prise de décision, afin de permettre aux CIO de moderniser les applications pour les adapter à un environnement de cloud. 

choudary1

Infrastructure informatique et évaluation des applications

La reconnaissance de l’infrastructure d’un client et l’inventaire des applications constituent les premières étapes clé d’un parcours de modernisation cloud. Cette phase permet de maîtriser l’environnement informatique et de mettre à jour les caractéristiques fonctionnelles et non-fonctionnelles des applications, ainsi que les détails de l’environnement source, notamment le type de serveur, le système d’exploitation, le modèle de matériel, l’utilisation de la charge de travail, l’UC, la mémoire, la capacité de stockage et l’utilisation ; toutes ces données sont capturées à l’aide de différents scripts et outils automatisés.

Cette évaluation doit être effectuée via un processus de reconnaissance exécuté par différents outils et technologies afin de capturer les informations de l’environnement source. Il peut s’agir du type de serveur, du système d’exploitation, du modèle de matériel en cours et de l’utilisation actuelle de la charge de travail. IL existe d’autres exigences non fonctionnelles, telles que la disponibilité, les performances, la position en matière de sécurité, les restrictions d’ordre légal ou critiques pour l’activité et relatives à l’hébergement d’application dans certains emplacements/lieux géographiques spécifiques. Ces exigences doivent également être prises en compte, car elles tiennent une place prépondérante dans la détermination d’un modèle d’adoption du cloud. La collecte de données de reconnaissance est effectuée via :

  • des scripts de collecte automatisée de données tels que (mais non limité à) TADDM, CIRBA, le script de reconnaissance ou le script de collecte de données personnalisées VMWare.
  • la capture des caractéristiques comportementales telles que d’autres exigences non fonctionnelles (décrites ci-dessus) via le questionnement du propriétaire d’application, de l’expert de domaine applicatif, des administrateurs système et des fonctions de support métier.

En bref, l’infrastructure informatique et l’évaluation des applications forment une plateforme permettant d’analyser l’environnement en cours du client et de développer une solution en conséquence. A partir des résultats d’évaluation, l’aptitude de l’organisation au cloud peut être maîtrisée et ultérieurement appliquée lors de la conception de la solution, en adoptant le modèle d’offre de cloud adéquate, sujet traité dans la deuxième partie de cet article.

b-mohapatraBiswajit Mohapatra est consultant agréé IBM et responsable Global Integrated Delivery pour IBM BAM (AMS Business Application Modernization). Biswajit est respondable IBM India Competency for Global Specialized Application Modernization (AM) et Conversions & Migration (C&M) Competency.   Biswajit possède une expérience multi-fonctions de 17 années dans l’industrie informatique couvrant l’expertise-conseil, la définition d’organigrammes technologiques, l’architecture de solutions, l’incubation d’offres, l’innovation technologique, la mise en place de solutions, le développement de capacités et fonctions, l’établissement d’équipes basées sur la pratique, la gestion de grands comptes avec responsabilité P&L, la gestion des relations client/partenaire/alliance, la direction de centre de distribution d’unité métier stratégique, ainsi que la prise en charge de la distribution intégrée mondiale. Biswajit possède une maîtrise des disciplines et outils de reconception des processus métier, architecture métier et innovation technologique destinés à aider les organisations à atteindre leurs objectifs de transformation. Les responsabilités actuelles de Biswajit incluent la croissance de la rationalisation de portefeuille des applications, l’analyse d’applications et les organigrammes d’implémentation, l’extraction de règles métier, le portage, la conversion, la restructuration, la réingénierie, la consolidation, l’activation Web, l’adaptation de systèmes existants à SOA et la modernisation cloud.

d-roy-choudhuriDebasis Roy Choudhuri est architecte senior certifié IBM et architecte en chef de Business Application Modernization, distribution mondiale IBM. Il possède une expérience de 15 ans dans l’industrie, englobant une large gamme de compétences et rôles dans les verticales. Il est spécialisé dans la conception d’infrastructures applicatives, la consolidation de serveurs, la migration de charge de travail à partir de systèmes existants vers différents environnements virtualisés et cloud. Il possède une expérience exhaustive de l’architecture et de la conception, des personnalisations et de la mise en oeuvre de différentes solutions de transformation. Il a pris part à différentes procédures de rupture de contrat de travail de centre de données complexes depuis 2006. Il est également membre du comité de révision de certification pour l’Architecture Review Board (Inde). Il travaille actuellement sur des engagements de solution cloud pour des clients IBM ANZ.

Retrouvez l’article en version original sur thoughtsoncloud.com

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?