Now Reading
5 usages clés du Cloud Computing pour 2015
1

5 usages clés du Cloud Computing pour 2015

by Cloud Guru2 juin 2015

Quelle évolution en un an ! L’année dernière, nous partagions des raisons pour lesquelles les petites et moyennes entreprises (PME) devraient envisager d’inclure le Cloud dans leurs plans. Aujourd’hui, pratiquement toutes les PME américaines font usage du Cloud, d’une manière ou d’une autre, soit environ 96 pour cent !

Il ne s’agit pas d’une faute de frappe. Selon un rapport Techaisle, « 2015 US SMB Cloud Computing Adoption Trends« , l’adoption du cloud dans les PME aux États-Unis atteindra 96 ​% cette année. Et les analystes conviennent que cette tendance est durable.

Lorsque nous parlons de Cloud, ce n’est plus au futur, car il est un élément déjà présent et essentiel, répondant aux besoins réels des entreprises, apportant la simplicité et la sécurité et aidant à accélérer l’innovation et la croissance. Ces avantages ne peuvent être ignorés.

Mais, si plus d’entreprises que jamais sont désormais dans le Cloud, comment l’utilisent-elles ? Voici les cinq principaux usages du cloud computing en 2015 (et au-delà):

1. Cloud Hybride : Le Cloud hybride permet de relier le Cloud et les environnements traditionnels sur site pour fonctionner de manière fluide. En conséquence, les PME peuvent accroître le contrôle et la sécurité de leurs données et sont en mesure d’apporter la portabilité à leurs applications de back et front-office. La productivité globale s’améliore et les employés se concentrent sur leur cœur de mission et sur l’innovation au lieu de se soucier de l’informatique.

2. Infrastructure : Les entreprises peuvent mettre à l’échelle des ressources informatiques à la demande et évitent les investissements supplémentaire pour les ressources dont elles n’ont besoin que quelques semaines. On peut ainsi augmenter rapidement en cas de besoin la bande passante, le stockage ou la puissance de traitement. Les PME se ruent vers des infrastructures qui offrent cette flexibilité unique .

3. Test & Développement: Ouverts, les environnements de cloud computing autonomisent les PME. Ils leur permettent d’innover, tester et lancer de nouvelles applications et solutions, réduire les temps de déploiement de quelques mois à quelques heures, voire quelques minutes dans de nombreux cas. Même les plus petites équipes de développeurs créent des applications avec facilité et rapidité, pour mieux servir leur marché et faire face à la concurrence à l’échelle mondiale.

4. Big Data : Le Cloud donne la possibilité aux PME de profiter de la technologie de recueil et d’analyse des données qui, par des moyens traditionnels, serait trop coûteuse ou complexe pour eux. Maintenant, ces propriétaires de petites entreprises peuvent identifier les données les plus significatives pour leur entreprise, et analyser et agir sur des informations clés. Cela signifie identifier et prédire les tendances avant qu’elles ne surviennent, en favorisant une meilleure compréhension des clients, des opérations et des marchés. Cela permet aux entreprises d’agir quand et où l’impact commercial positif est le plus grand.

5. Mobilité : La diffusion de solutions mobiles basées sur le Cloud aide les propriétaires de petites entreprises à doter leurs effectifs d’applications et d’informations clés. Avoir des données sur les clients ou les informations d’inventaire disponibles en tout lieu permet d’améliorer l’efficacité et améliore les relations clients. Ce haut niveau de mobilité permet également aux petites entreprises entrepreneuriales parfois confinées par la géographie d’établir une présence mondiale et d’améliorer l’engagement des clients.

> Retrouvez la version originale de cet article de John Mason (en anglais) sur Thoughsoncloud.com

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru
1 Comments

Vous souhaitez réagir sur cet article ?