Now Reading
Projets Cloud : 3 erreurs à éviter pour un bon ROI
0

Projets Cloud : 3 erreurs à éviter pour un bon ROI

by Cloud Guru31 mai 2016

David S. Linthicum, pour Infoworld, rappelle dans un article en anglais quelques principes pour assurer un bon ROI à vos projets Cloud. En voici une courte traduction…
Vos projets de cloud ne vous donnera pas le rendement que vous attendiez si vous ne traitez pas sérieusement et à l’avance la sécurité, le ciblage et les coûts opérationnels.

Je vois beaucoup de projets de cloud computing échouer,  car ils n’atteignent pas le retour sur investissement (ROI) promis. Or, si un projet ne peut pas survivre jusqu’au retour sur investissement projeté, c’est qu’il a échoué.

Il y a trois erreurs communes qui mènent à cette défaillance du ROI, et vous pouvez éviter facilement chacune des trois.

Erreur 1 : Vous manquez le coche de la sécurité

Je sais que cela peut sonner comme un disque rayé, mais la sécurité est étroitement liée au Cloud. Les concepteurs de Cloud sont des architectes, et ils ont besoin de prendre en compte la sécurité à chaque étape, depuis la conception, jusqu’à la migration, les tests et les opérations.

Beaucoup d’entreprises considèrent que la  sécurité entre en jeu seulement au stade des opérations – mais c’est une idée dangereuse. Pourquoi? Parce que la sécurité doit être intégrée dans les applications et la plate-forme, et elle ne peut jamais être ajouté à la dernière étape. Contrôler les Identités et gérer les accès (IAM) est l’une des approches les plus populaires de cette technologie, et cette approche nécessite un peu de planification et de compréhension à chaque étape.

Erreur 2 : Vous structurez mal la plate-forme Cloud

Vous devez comprendre le Cloud suffisamment bien pour prendre les bonnes décisions concernant la place de vos données et les applications cibles – ainsi que la façon d’utiliser ces services.

De plus, vous avez besoin de comprendre comment ces services seront suivis, lancés et exploités. Il faut une certaine expérience de la planification pour réaliser vraiment cette cartographie, ce que la plupart des entreprises ont du mal à faire.

Erreur 3 : Vous n’analysez pas le coût des opérations

Le saviez-vous ? Vous pouvez réellement dépenser plus d’argent en cours d’exécution de vos charges de travail dans le Cloud public que dans votre propre centre de données. Pourquoi ? Parce que vous n’avez pas la moindre idée au départ de ce que l’exécution des charges de travail spécifiques dans le Cloud public va vous coûter au cours des opérations.

Il est nécessaire de mettre en place des systèmes de surveillance et d’analyse pour monitorer ce qui va se passer pendant les opérations. Ces outils font partie d’une stratégie et des systèmes de gouvernance globale, dont vous devez disposer. (Beaucoup d’entreprises ne s’en soucient malheureusement pas.) Vous devez également garder un œil sur les coûts d’exploitation dans le Cloud après l’avoir déployé, car ils pourraient grimper et modifier votre retour sur investissement.

 

Pour en savoir plus :
> l’article original en anglais sur Infoworld

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?