Now Reading
150 Millions d’euros pour les technologies stratégiques
0

150 Millions d’euros pour les technologies stratégiques

by Cloud Guru23 mai 2013

Un rappel des mesures annoncées le mois dernier par Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Economie numérique. Des technologies identifiées comme stratégiques recevront un investissement de 150 millions d’euros : Big Data et Cloud, Calcul intensif, sécurité, et objets connectés et systèmes embarqués. Extrait de l’article du Mag IT :

Numérique et investissement d’avenir : phase 2. Dans le cadre de la «ré-orientation» des investissement d’avenir, souhaitée notamment par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Economie numérique, et Louis Gallois, commissaire général à l’investissement, ont officiellement annoncé ce jour, jeudi 25 avril, le lancement d’appels à projets portant sur les technologies identifiées comme stratégiques du numérique. […]
Ces technologiques stratégiques, que le gouvernement a baptisé «coeur de filière», constituent ainsi le noyau dur technologique ciblé par les financements du gouvernement. «Nous avons voulu cibler notre intervention sur les maillons les plus critiques de la chaîne de valeur du numérique», explique ainsi Fleur Pellerin.[…]

Quelles sont-elles ? Sans surprise, on retrouve les technologies qui ont déjà été mises en avant dans des précédents appels. Mais il faut désormais les considérer comme les pièces d’un puzzle numérique global. Quatre axes ont ainsi été identifiés :

les objets connectés ou Internet des objets ainsi que les systèmes embarqués associés qui constituent un «enjeu industriel» pour la France, indique Louis Gallois. Compteurs intelligents, voiture connectées, M2M, capteurs médicaux…» Des domaines où «on doit être présent», a-t-il souligné, rappelant l’intérêt de ses projets en terme de «souveraineté».

Deuxième axe, la simulation numérique et le calcul intensif (HPC – High Performance Computing), un segment «où la France dispose de tous les maillons d’une filière», Fleur Pellerin citant inévitablement Bull, et «un système de PME innovantes».

Troisième élément, le Big Data et le Cloud, qui doivent aider à appréhender «le déluge de données», indique la ministre, générées notamment par les capteurs.
Et enfin, quatrième et dernière technologie «coeur de filière», la sécurité des systèmes d’information, «un enjeu majeur pour les états et les citoyens», citant notamment la résilience des réseaux ainsi que la cryptographie. Fleur Pellerin a également mentionné des travaux de formation en matière de sécurité auprès de tous les acteurs, avec «un rôle accru» de l’Anssi (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’information). […]

Pour en savoir plus :
> l’article du Mag IT

{lang: 'fr'}
About The Author
Cloud Guru

Vous souhaitez réagir sur cet article ?